Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Vie invisible »

La Vie invisible

+ d'infos sur le texte de Guillaume Poix
mise en scène Lorraine De Sagazan

:Présentation

Intimement liée à la raison et régnant en maître sur l’histoire de l’art, la vue est le plus royal de tous les sens. En quoi être privé de cette faculté change-t-il donc notre rapport au monde, a fortiori dans une société contemporaine saturée d’images ?

Telle est la question que s’est posée Lorraine de Sagazan, aux côtés de l’auteur Guillaume Poix et du comédien Romain Cottard. Pour cette nouvelle création, ils ont mené une enquête auprès de personnes non-voyantes et mal-voyantes de la région Drôme-Ardèche, leur demandant de raconter leurs souvenirs d’un spectacle qui les avait particulièrement marqués.
S’aventurant sur le chemin tortueux de la mémoire, La Vie invisible se présente d’abord comme la reconstitution, à partir de réminiscences lacunaires, d’une pièce inconnue. Au fur et à mesure, un jeu avec le public s’amorce, le maintenant en état d’alerte : enchaînant les retournements de situations, l’intrigue ne cesse de balayer les certitudes trop vite acquises et de reconfigurer ce que l’on croit voir. Il s’agit bien, ici, d’inquiéter la perception.
Peut-on jamais être sûr de comprendre, alors que nous avons une appréhension si parcellaire de la réalité ? Peut-on compter sur sa mémoire alors que nous n’avons de cesse de réécrire notre passé ? S’embarquer à l’aveugle est aussi une manière d’apprendre à voir autrement.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.