Accueil de « La Fameuse tragédie du Juif de Malte »

La Fameuse tragédie du Juif de Malte

mise en scène Bernard Sobel

:Présentation

Une œuvre doit être la hache qui fend la mer gelée qui est en nous pour reprendre les termes de Kafka.

Sous nos yeux un peuple se débat pour ne pas succomber sous le poids d’une dette dont on le rend responsable. La dette est l’un des rouages essentiel du système économique sous lequel nous vivons. C’est au travers de cette même « dette » qu’il y a cinq siècles déjà, au cœur même de l’Europe, un poète anglais, Marlowe, essaye de penser sans illusions la nature d’un monde qui est toujours le nôtre et qui sous ses yeux, en 1589, commence à s’édifier. Avec la fin des valeurs, religieuses, collectives, morales, seuls vont compter désormais le pouvoir et la richesse acquis par la force ou la ruse.

Marlowe choisit un « monstre », une caricature scandaleuse pour mettre à jour les « racines du mal » comme Charlie Chaplin le fera en 1947 avec Monsieur Verdoux.

Dans la lignée de Villon, Rimbaud, Genet ou Pasolini, Marlowe fut un artiste subversif et il nous parle encore.

Bernard Sobel

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Voir un exemple Je m'abonne