Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Bouche pleine de terre »

La Bouche pleine de terre

mise en scène Julia Vidit

On en parle dans la presse et sur le web

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

vendredi 24 janvier 2020

La Bouche pleine

Par Gilles Costaz

Quand le texte retenu n'est pas théâtral, tout est possible. Ou l'on rejoint l'interprétation classique de personnages, ou l'on invente un objet...

Lire l'article sur WebThéâtre

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

jeudi 23 janvier 2020

Julia Vidit chasse le théâtre au fond des Balkans

Par Jean-Pierre Thibaudat

Depuis qu'elle a lu La bouche pleine de terre, un roman du vieil écrivain serbe Branimir Scepanovic, Julia Vidit était taraudée par l'envie de porter en scène cette prose enivrante. Paris difficile et diablement tenu....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

mercredi 22 janvier 2020

La mort aux trousses…

Par Denis Sanglard

Ce que Julia Vidit réussit également c’est de créer une atmosphère, des états émotionnels, détachés de ce qui est proféré pour en faire en quelque sorte la synthèse. Et de cet opus faire un objet théâtral et plastique traduisant au mieux, au plus près, l’écriture, l’expérience d’une lecture et d’une pensée et de son ressenti. Et tenter de révéler le sens profond de l’œuvre choisie....

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

mardi 21 janvier 2020

L'amour et la beauté seuls donnent un sens à l'existence

Par Noémie Regnault

Il est des spectacles dans lesquels on s’immerge avec lenteur, mais qui ne nous laissent pas de répit dès le moment où ils nous ont saisi. « La Bouche pleine de terre », adapté du récit de l’auteur serbe Branimir Scepanovic, mis en scène par Julia Vidit, est de ces spectacles-là. Il prend à la gorge de......

Lire l'article sur I/O Gazette

hottello

Image de la critique de hottello

mardi 21 janvier 2020

Cache-cache autour d’une corne d’abondance insolite

Par Véronique Hotte

La mise en scène inventive de Julia Vidit s’amuse de la scénographie de Thibaut Fack – rehaussée par les ombres et les lumières de Nathalie Perrier (...) Un duo parfait pour un jeu de cache-cache autour d’une corne d’abondance insolite, une randonnée au cœur des paysages montagneux des Balkans en même temps que sur les hauts et les bas, les pics et les vallées de toute conscience existentielle....

Lire l'article sur hottello

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

mardi 21 janvier 2020

L'amour et la beauté seuls donnent un sens à l'existence

Par Noémie Regnaut

Il est des spectacles dans lesquels on s’immerge avec lenteur, mais qui ne nous laissent pas de répit dès le moment où ils nous ont saisis. « La Bouche pleine de terre », adapté du récit de l’auteur serbe Branimir Scepanovic, mis en scène par Julia Vidit, est de ces spectacles-là. Il prend à la gorge de manière......

Lire l'article sur I/O Gazette

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 20 janvier 2020

La bouche pleine de terre : chasse à l’homme dans les Balkans

Par Anaïs Heluin

Julia Vidit met en scène un chef-d’œuvre de la littérature des Balkans peu connu en France, La bouche pleine de terre du Serbe Branimir Sčepanovič. Le récit d’une chasse à l’homme, dont les comédiens Marie-Sohna Condé et Laurent Charpentier excellent à porter toute la poésie et l’absurde, dans un envoûtant dispositif visuel et sonore....

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)