Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Entre chien et loup »

Entre chien et loup

mise en scène Christiane Jatahy

On en parle dans la presse et sur le web

M La Scène

Image de la critique de M La Scène

jeudi 15 juillet 2021

Perforer l'âme humaine jusqu'à en découvrir sa noirceur

Par Marie-Laure Barbaud

Librement inspiré du film « Dogville de Lars von Trier, « Entre chien et loup » de Christiane Jatahy, présenté au Festival d’Avignon 2021, interroge le réel du plateau pour éclairer les sombres chemins ordinaires qui mènent au fascisme....

Lire l'article sur M La Scène

Revue Frictions Théâtres | Écritures

Image de la critique de Revue Frictions Théâtres | Écritures

dimanche 11 juillet 2021

Un entre-deux peu probant

Par Jean-Pierre Han

Les adaptations de films au théâtre, comme celles de romans, sont désormais choses courantes. Le phénomène ne cesse même de prendre de l’ampleur, et bien évidemment ceux qui font usage de cette pratique trouveront toujours les meilleures raisons du monde pour se justifier, alors qu’à l’opposé il...

Lire l'article sur Revue Frictions Théâtres | Écritures

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

dimanche 11 juillet 2021

Entre chiens et loups, Christiane Jatahy nous plonge dans la meute

Par David Rofé-Sarfati

À Vedène, « l’Autre scène du grand Avignon », Christiane Jatahy questionne notre rapport au migrant en décalquant Dogville, le célèbre......

Lire l'article sur Toutelaculture

Inferno

Image de la critique de Inferno

vendredi 09 juillet 2021

« Entre chien et loup », un goût d'inachevé

Par Pierre Salles

Christiane Jatahy sculpte la mécanique du fascisme, celui d’Etat mais aussi celui plus intime qui s’insinue dans chacune de nos décisions et qui dans un groupe, peut conduire au pire....

Lire l'article sur Inferno

France News Live

Image de la critique de France News Live

vendredi 09 juillet 2021

Christian Jatahi analyse les mécanismes du fascisme quotidien.

Par Robert Zaric

Montez dans le bus jusqu’à Vedène, à 30 minutes d’Avignon, et découvrez la nouvelle œuvre tant attendue de Christian Jatahi, qui a marqué les esprits en 2019. Des cadeaux débordantsUne adaptation moderne du parcours d’Ulysse pour parler des immigrés. Cette fois, elle mêle cinéma et théâtre, ce qui est un peu sa marque de fabrique …...

Lire l'article sur France News Live

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

vendredi 09 juillet 2021

L'Abandon

Par Victor Inisan

Avec « Entre chien et loup », d’après « Dogville » de Lars Von Trier, Christiane Jatahy cherche à conjurer le fascisme qui continue son oeuvre de destruction depuis l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil. En vain : trajet d’une artiste qui s’est perdue en chemin. Comment oublier le souffle explosif de « Julia », adaptation de Mademoiselle Julie qui avait......

Lire l'article sur I/O Gazette

Le Temps

Image de la critique de Le Temps

jeudi 08 juillet 2021

Dans les pas de Lars von Trier, Christiane Jatahy affronte les ténèbres à Avignon

Par lexandre Demidoff

La cinéaste et metteure en scène brésilienne entraîne une dizaine de comédiens dans les allées maléfiques de «Dogville». Coproduit par la Comédie de Genève, «Entre chien et loup» secoue...

Lire l'article sur Le Temps

Libération

Image de la critique de Libération

mercredi 07 juillet 2021

«Entre chien et loup», ça a de la gueule

Par Anne Diatkine

Empêchée de travailler au Brésil, son pays, l’artiste Christiane Jatahy propose une mise en abyme virtuose de «Dogville» de Lars von Trier....

Lire l'article sur Libération

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

mercredi 07 juillet 2021

Avec “Entre chien et loup”, la Brésilienne Christiane Jatahy revisite “Dogville”de Lars von Trier

Par Patrick Sourd

Un spectacle que la metteure en scène inscrit dans une cruelle actualité, celle de son pays dirigé aujourd’hui par l’extrême droite, et questionne ouvertement le public sur le vivre-ensemble. ...

Lire l'article sur Les Inrocks

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 06 juillet 2021

Entre chien et loup : un Dogville de seconde zone

Par Vincent Bouquet

Au Festival d’Avignon, Christiane Jatahy se laisse dévorer par l’intrigue de Lars von Trier et livre une pâle copie de son cloaque suffocant. Comme si son filon théâtral s’était tari....

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)