Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Demolition Party »

Demolition Party

Olivia Csiky Trnka (Conception)


:Note d'intention

Vous êtes invité.e.s à une Garden Party. Une peintre slovaque, Jana Trnka et sa fille, la metteure en scène suisse, Olivia Csiky Trnka, un rockeur américain, Frank Williams et un vidéaste alsacien, Louis Sé, ils viennent tous d’un ailleurs. Ages et origines couvrent le siècle passé comme le futur et trois continents. Les jardins de leurs existences, enfances ou amours ont disparus. Abandonnés ou détruits, ils s’étendent dans la jungle ou sous l’asphalte, habités par les animaux et les spectres. Pourtant ils peuplent les mémoires comme des échos sauvages et phosphorescents. Ces jardins furent nos bribes de paradis. Soudain, la Cerisaie surgit ; Jana Trnka est une Lioubov émigrée, Lopakhine est un chanteur rock.

Chez les Soufis, le jardin était un morceau de Paradis, un lieu tout à la fois organisé et sauvage qui permet de jouir de nos vies en appréciant ce qui nous dépasse. Mais ce jardin est aussi un lieu où nos solitudes peuvent se rencontrer à l’abri du monde.

Au croisement du théâtre, de la peinture et de la musique, nous expérimentons un dispositif hybride permettant la retransmission en live du travail plastique de Jana Trnka. Dessin et couleurs se superposent jouxtant un concert ; une création qui plonge dans la complexité de nos souvenirs comme dans la violence sourde de nos phantasmes. C’est une carte secrète pour observer les transmissions entre l’Est et l’Ouest, entre neige et tropiques. Entre boum et sieste. Entre enracinement et errance. Entre nostalgie et futur.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.