Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Ce que j'appelle oubli »

Ce que j'appelle oubli

mise en scène Michel Raskine

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 31 janvier 2022

Aux Célestins, Michel Raskine lutte contre l’oubli

Par Vincent Bouquet

Le metteur en scène s’empare de Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier et transforme le plateau de théâtre en chambre d’écho du flux de conscience du romancier. Combien sont-elles ces cannettes de bière, vides, froissées, qui jonchent le sol ? Des dizaines ? Une centaine ? Peut-être plus. Loin de constituer un simple tapis de […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)