Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Ça ira (1) fin de Louis Espace critiques
Partager cette page » 
 
 
 

On en parle dans la presse et sur le web

thaêtre

La Révolution selon Pommerat

Par Frédérique Aït-Touati, Bérénice Hamidi-Kim, Tiphaine Karsenti et Armelle Talbot publié le vendredi 09 juin 2017

La revue en ligne thaêtre consacre un nouveau chantier au spectacle Ça ira (1) Fin de Louis écrit et mis en scène par Joël Pommerat. Avec les contributions de : Irène Bonnaud, Patrick Boucheron, Marion Boudier, Eric Feldman, Florence Lotterie, Sophie Lucet, Guillaume Mazeau, Olivier Ritz et Sophie Wahnich.... Lire l'article (site externe)...
 

SudOuest.fr

Joël Pommerat fait sa Révolution française sur les planches bordelaises

Par Serge Latapy publié le vendredi 05 mai 2017

« Ça ira (1) Fin de Louis » s’annonce comme un spectacle hors norme, par son thème qui touche à l’imaginaire collectif et au roman national, son dispositif – 14 comédiens, des dizaines de personnages – sa durée (4 h 30), son ambition : vivre la Révolution de 1789. Depuis sa création fin 2015, la pièce a tourné dans toute l’Europe et au-delà. Après La Rochelle en février, elle vient cette semaine en Gironde. Entretien avec son auteur... Lire l'article (site externe)...
 

Le Temps.ch

La France révolutionnaire au théâtre, le prodige de Joël Pommerat

Par Alexandre Demidoff publié le vendredi 28 avril 2017

La France insoumise un soir de pollen. La France en marche sur le pavé pestilentiel de Paris. «Ça ira (1), fin de Louis» aura des airs de campagne, mardi et mercredi à Genève. Mais ce n’est pas celle qui enflamme ces jours la République. Pas d’Emmanuel Macron submergé par des ouvriers essorés par les fausses promesses. Pas de Marine Le Pen caressant le poil de la révolte. Mais une nuée d’aristos déboussolés... Lire l'article (site externe)...
 

Carnet d'Art

Joël Pommerat ou l'imitation réinventée

Par Régis Bardon publié le mardi 04 octobre 2016

Joël Pommerat est un « écrivain de plateau », ce qui signifie qu’il écrit son texte au moment même des répétitions. Il a reçu quatre Molières 2016 : meilleur spectacle du théâtre public, meilleure mise en scène, et meilleur auteur francophone pour Ça ira (1) – Fin de Louis ; meilleur spectacle jeune public pour Pinocchio.... Lire l'article (site externe)...
 

AgoraVox

Fête théâtrale

Par Orélien Péréol publié le mercredi 28 septembre 2016

Fête théâtrale de bruits et de fureur dans un visuel gris et noir. La superposition trop forte de l'ambiance politique actuelle sur celle de 1789 ôte la distance nécessaire à un regard porté sur un objet. D'où la répétition des mêmes schémas de conflit, comme si l'Histoire stagnait.... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart - l'œil d'Olivier

La Révolution en « live »

Par Olivier Frégaville-Gratian publié le mardi 20 septembre 2016

Le climat est électrique. L’ambiance survoltée. Sur scène, comme dans la salle, les invectives fusent et prennent à partie le public, témoin consentant d’une révolution en marche que rien n’arrête. Est-on en 1789 ? Assiste-t-on à la fin de la monarchie ? Ou la tragédie qui se joue devant nos yeux n’est-elle pas une mise en perspective des dérives actuelles de la démocratie française ?... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

L’an II de la Révolution de Pommerat

Par Fabienne Darge publié le vendredi 09 septembre 2016

Le spectacle « Ça ira » revient au Théâtre des Amandiers de Nanterre, après une tournée triomphale en France et au-delà.... Lire l'article (site externe)...
 

L'Humanité

Une tension qui permet d'™explorer l'inaccessible

Par Dany Stive publié le vendredi 02 septembre 2016

La fiction peut-elle dire quelque chose de la Révolution française qui échappe au strict travail des historiens ? Guillaume Mazeau, professeur d’histoire à la Sorbonne, nous répond.... Lire l'article (site externe)...
 

Offshore

C’est la fin du printemps, l’été enfin !

Par Marie Reverdy publié le dimanche 26 juin 2016

Retour sur un des temps forts du Printemps des Comédiens à Montpellier. La question de la place du spectateur dans "Ça ira (1) fin de Louis" de Joël Pommerat.... Lire l'article (site externe)...
 

Action parallèle

Cela résonne d’une façon cyniquement comique

Par Fabio Raffo publié le mardi 21 juin 2016

Premier volet d’un diptyque, la nouvelle création de Joël Pommerat traite, comme son titre nous laisse l’imaginer, de la Révolution Française. Ça ira fait référence au refrain de la célèbre chanson du soldat Ladré très populaire durant la sombre période. La ritournelle est comme reprise à la fin de la pièce, par le personnage de Louis XVI qui Lire l'article (site externe)...
 

Non, la Révolution n’est pas terminée

Par Guillaume Débat publié le mercredi 27 janvier 2016

Toulouse, jeudi 16 octobre, 19h30. Les lumières de la salle principale du Théâtre National de Toulouse (TNT) viennent de s’éteindre et, à ma droite, je remarque deux spectateurs : un homme et une femme. Le premier est revêtu d’un costume cravate gris, la seconde d’un tailleur bleu marine. Les vêtements paraissent un peu démodés, mais sans plus. L’attention se reporte sur la scène et le spectacle qui débute. Après quelques minutes, l’homme et la femme se lèvent et invectivent les acteurs sur scène, en applaudissent un, représentant de la noblesse, et huent un autre, le premier ministre Muller (alias Necker). Voilà la première surprise du spectacle : la scène n’est pas face au public, la scène est la salle.... Lire la critique
 

Carnet d'Art

Élitaire pour tous

Par Timothée Premat publié le mardi 26 janvier 2016

Le premier constat, face à Ça ira (1) Fin de Louis, est celui d’une accessibilité maximale. Et c’est un fait assez rare, que de voir un très bon spectacle de théâtre qui s’ouvre au spectateur dilettante, à celui qui n’a jamais mis les pieds au théâtre, qui pense ne pas avoir les clefs pour pouvoir déchiffrer l’œuvre.... Lire l'article (site externe)...
 

L'alchimie du verbe

Vers une esthétique de l'histoire...

Par Raphaël Baptiste publié le jeudi 14 janvier 2016

Cet arcane théâtrale entre raisonnement et émotion, transgressée sans cesse par un souffle épique intransigeant au sentiment du politique et à l'exaltation de la nation et du « peuple », forment une précarité qui est celle de l'humain confronté à ses propres limites et dont le théâtre exprime le conflit moral.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Progrès

Joël Pommerat revisite la Révolution à l’aune de la politique actuelle.

Par Antonio Mafra publié le mercredi 13 janvier 2016

L’aventure fondatrice qui a déclenché le processus de la Révolution Française, et fondé notre société démocratique contemporaine, est racontée par Joël Pommerat dans « Ça ira (1) Fin de Louis », un spectacle choral de 4 h 30, longuement mûri, élaboré au plateau avec une quinzaine de comédiens professionnels qui incarnent plusieurs personnages. Refusant la reconstitution historique et le manichéisme, avec un sens aigu de la synthèse,... Lire l'article (site externe)...
 

Petit Bulletin - Lyon

Au TNP, Joël Pommerat fait sa Révolution

Par Nadja Pobel publié le mardi 12 janvier 2016

À force d’ausculter le travail, les rapports de hiérarchie et les questions de libre arbitre, il fallait bien qu’un jour Joël Pommerat ose affronter les prémices de la liberté et de l’égalité des droits. En 4h30, il revient aux origines de la Révolution française avec Ça ira. Et c’est un exceptionnel moment de théâtre. Nadja Pobel... Lire l'article (site externe)...
 

MCH

Ah oui, la révolution est théâtrale !

Par catherine désormiere publié le mercredi 16 décembre 2015

Comme on est loin de la sécheresse des livres d’histoire gonflés de dates : 1789, 5 mai, 17 juin, 9 juillet, 14 juillet, 4 août, 6 octobre… Des déclarations, des faits, des compromis. Et entre ces dates, le soulèvement et la ferveur de ceux qui franchissent un obstacle qu’ils n’auraient pas imaginé si la nécessité ne les y avait poussés. C’est à une fracture, douloureuse, en effondrements et rebonds que nous convie Joël Pommerat. Comment subjuguer toute la salle d’un théâtre ? Comment la faire frémir, immergée lui semble-t-il dans l’Histoire ? Eh bien, en faisant la Révolution ! En recréant un bouillonnement lointain Lire l'article (site externe)...
 

Attractions Visuelles

Présence de l'histoire

Par Karminhaka publié le vendredi 04 décembre 2015

De l'univers théâtral de Joël Pommerat, depuis maintenant un bon nombre d'années, un style s'est imposé, fait d'onirisme, s'appuyant bien souvent sur une dimension évoquant le conte, avec, sur le plan plastique, de superbes effets de lumière, que des "noirs" cinématographiques venaient amplifier. Cela a donné des chefs d’œuvre comme "Au monde", "Cercles/Fictions" ou "Ma chambre froide".... Lire l'article (site externe)...
 

Murielgandois

Tout ce « cirque », qui est aussi le nôtre

Par Muriel Gandois publié le dimanche 22 novembre 2015

Sous le regard profondément humaniste de Joël Pommerat et grâce au talent de ses interprètes, le sujet 'politique' prend une dimension nouvelle qui nous parvient en plein cœur.... Lire l'article (site externe)...
 

La Parafe

Ça ira, oui, il faut bien que ça aille, alors ça ira

Par F publié le mercredi 18 novembre 2015

Après Au monde l’an dernier, Joël Pommerat propose une nouvelle création au Théâtre Nanterre-Amandiers, Ça ira (1) Fin de Louis. Le chiffre entre parenthèses du titre suggère qu’il s’agit là du premier volet d’une suite, d’une première partie, consacrée à la Révolution Française, de son avant, depuis 1787, à son après, jusqu’en 1791. Abordant pour la première fois le territoire de l’Histoire, Pommerat n’en renonce pas moins à la singularité de sa... Lire l'article (site externe)...
 

Philosophie Magazine

Joël Pommerat souffle le vent chaud de l’histoire

Par Cedric Enjalbert publié le samedi 14 novembre 2015

Le metteur en scène Joël Pommerat brosse une large fresque historique, politique et philosophique. Il cherche à cerner le moment où se cristallise l’événement, dans l’imperceptible déroulement de l’action. L’ambitieux spectacle est présenté jusqu’au 29 novembre 2015 sur la scène du Théâtre des Amandiers, puis en tournée en France. News... Lire l'article (site externe)...
 

PublikArt

Un regard captivant sur la Révolution française

Par Amaury Jacquet publié le mercredi 11 novembre 2015

Pas de restitution historique, ni de figures héroïques, mais un regard intérieur puissant sur une aventure politique fondatrice à partir de laquelle et c’est là toute la force du spectacle, Pommerat place le spectateur en contemporain des évènements révolutionnaires auxquels il assiste. Où se projette – au présent avec la scène, les comédiens – une incroyable effervescence des idées emprunte d’engagement, d’instrumentalisation, d’idéal, d’action, de courage, d’exaltation, dont le spectateur scrute au plus près les ressorts. Lire l'article (site externe)...
 

Cutureopoing

Pommerat révolutionne la Révolution Française.

Par Alban Orsini publié le mardi 10 novembre 2015

Dans le royaume de France, la crise financière fait rage. Nous sommes en 1787 et à Versailles, la monarchie s’inquiète. Augmenter les impôts oui, mais à quel prix ? Réinventer le pays avec une nouvelle loi de finance, vous n’y pensez pas… Pourtant, la poudre attend son feu et c’est bien déjà chose faite : des assemblées de notables s’organisent, des conseils citoyens plus modestes aussi, dans les campagnes, partout, la paille s’amasse et... Lire l'article (site externe)...
 

Les Trois Coups

Coup d’éclat

Par Léna Martinelli publié le mardi 10 novembre 2015

Avec « Ça ira (1) Fin de Louis », fresque entre passé et présent, Joël Pommerat prouve qu’il est aussi à l’aise dans les épopées historiques que les récits intimes. Magistral et salutaire !... Lire l'article (site externe)...
 

lesechos.fr

La Révolution, c'est maintenant

Par Philippe Chevilley publié le lundi 09 novembre 2015

Est-ce une plongée dans la Révolution française ou une mise en abîme de la crise démocratique qui sévit aujourd'hui ? « Ca ira (1) Fin de Louis » présenté aux Amandiers de Nanterre est les deux à la fois. C'est le prodige réalisé par Joël Pommerat avec cette fresque qui fusionne habilement le passé et le présent. Ce spectacle de quatre heures, centré sur les années 1788-1790, ne cherche pas à recréer les grands tableaux de la Révolution, telle... Lire l'article (site externe)...
 

Theatreactu

« Joël Pommerat nous dévoile les organes de la Révolution »

Par Pierre-Alexandre Culo publié le samedi 07 novembre 2015

Ça ira (1) Fin de Louis est un voyage palpitant au cœur même de l’Histoire, dans le sein sensible et vivant de la Révolution, vibrant avec les spasmes de cette énergie en ébullition, de cette soif de liberté et de respect de l’Homme. Il n’est pas question de voir les spectres de la Révolution française de 1789 mais de vivre pendant près de quatre heures à l’intérieur de cet événement libéré de ses carcans historiques. Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

Joël Pommerat fait sa révolution

Par Stéphane Capron publié le samedi 07 novembre 2015

Cela fait trois ans que l’on attendait le retour de Joël Pommerat après le succès de « La Réunification des deux corées ». Il a mis deux ans pour écrire « Ça ira (1). Fin de Louis », spectacle fleuve sur la Révolution française qui aurait du être créé dans la Cour d’honneur à Avignon, mais cette à Nanterre qu’il débute sa tournée française.... Lire l'article (site externe)...
 

hottello

Entre la fiction scénique et la réalité historique

Par Véronique Hotte publié le samedi 07 novembre 2015

Pour Joël Pommerat, Louis XVI, le seul personnage historique nommé dans sa dernière création intitulée Ça ira (1) Fin de Louis, est une énigme autour de laquelle gravite une myriade de personnages anonymes – même s’ils sont probablement les répliques de figures historiques légendaires – d’un spectacle qui balance entre la fiction scénique et la réalité historique. Le public est invité à la manifestation théâtrale de l’événement fondateur de nos d... Lire l'article (site externe)...
 

Théâtre du blog

Le public est invité à la manifestation théâtrale

Par Véronique Hotte publié le samedi 07 novembre 2015

Ça ira (1) Fin de Louis, une création théâtrale de Joël Pommerat Pour Joël Pommerat, Louis XVI, seul personnage historique nommé ici, est une énigme autour de laquelle gravite une myriade d'anonymes, même s’ils sont probablement les répliques d figures historiques légendaires. Et le spectacle balance entre fiction scénique et réalité historique. Le public est invité à la manifestation théâtrale de l’événement fondateur de nos démocraties euro... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Joël Pommerat, la révolution incarnée

Par Fabienne Darge publié le vendredi 06 novembre 2015

Entre ici, spectateur, pour devenir un acteur de l’Histoire ! Ou, du moins, pour vivre une expérience théâtrale passionnante, qui plonge au cœur de la parole et du combat politiques. Voilà ce que propose Joël Pommerat avec cette nouvelle création, très attendue, Ça ira (1) Fin de Louis, au Théâtre Nanterre-Amandiers jusqu’au 29 novembre, qui n’est pas tant un spectacle « sur » la Révolution française qu’une pièce qui... Lire l'article (site externe)...
 

L'Obs

Pommerat fait sa Révolution

Par Jacques Nerson publié le vendredi 06 novembre 2015

Sans perruques poudrées ni bonnets phrygiens, Joël Pommerat s'attache moins aux anecdotes historiques qu'au processus collectif pour mettre en scène la Révolution française. Une réussite.... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart / Blog

Joël Pommerat au sommet : la Révolution Française vue d’en bas via aujourdhui

Par Jean-Pierre Thibaudat publié le vendredi 06 novembre 2015

Le nouveau spectacle de Joël Pommerat ne dure que 4h 10, inclus deux courts entractes de 10 minutes, et comme dirait Lucette « on ne voit pas le temps passer ». Signe d’un théâtre à vif et d’un souffle qui nous entraîne. Comme si la fatigue des personnages qui vivent devant nous et à côté de nous des jours et des nuits intenses, ne nous atteignait pas,... Lire l'article (site externe)...
 

mouvement.net

Débats révolutionnaires

Par Lucie Combes publié le jeudi 05 novembre 2015

Ça ira (1) Fin de Louis est la première partie d'une épopée sur la Révolution française. Loin des reconstitutions historiques, Joël Pommerat opère ici une plongée dans la langue politique et questionne les ressorts de l'action individuelle et collective.... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

Pommerat nous embarque dans sa folle révolution

Par Fabienne Pascaud publié le jeudi 05 novembre 2015

Pour son nouveau spectacle, “Ça ira (1) Fin de Louis”, et après plusieurs mois de travail collectif avec ses comédiens, Joël Pommerat place le spectateur au cœur de la Révolution Française. Aussi fou qu'envoûtant.... Lire l'article (site externe)...
 

Libération.fr

Les nouveaux canons de 1789

Par Anne Diatkine publié le jeudi 05 novembre 2015

Imaginez que vous ne savez rien. Vous avez oublié comment se termine ce qu’on nomme la Révolution française, vous ignorez que la Bastille fut autre chose qu’une place dont il est dangereux de faire le tour à vélo, et les Etats généraux vous évoquent un bulletin de santé compliqué. Dans ce cas, est-ce que la nouvelle création de Joël Pommerat, intitulée Ça ira (1), fin de Louis, est intelligible,... Lire l'article (site externe)...
 

lesechos.fr

Le théâtre révolutionnaire de Joel Pommerat

Par Philippe Chevilley publié le vendredi 30 octobre 2015

Scène : Lui qui maîtrise si bien l’ombre et la lumière n’aime pas trop être sous le feu des projecteurs. Homme discret, Joël Pommerat n’en est pas moins, à 52 ans, un des auteurs-metteurs en scène français les plus prisés des amateurs de théâtre – un des plus originaux et des plus habités. Chacune de ses créations provoque un choc : les bouleversements atmosphériques... Lire l'article (site externe)...
 

Le Point

"point zéro de la démocratie"

Par Marie-Pierre Ferey publié le mercredi 28 octobre 2015

Une clameur s'échappe de la salle, déborde sur le parking: la démocratie est en marche au théâtre des Amandiers de Nanterre où Joël Pommerat, un des dramaturges français les plus créatifs, répète avec 14 comédiens "Ça ira (1) Fin de Louis", fresque en deux volets sur la Révolution française.... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

Comment, en six mois, Joël Pommerat a révolutionné 1789

Par Emmanuelle Bouchez publié le dimanche 25 octobre 2015

Improvisations, trac, excitation. Nous avons partagé les émotions historiques des quatorze comédiens et de leur metteur en scène au cours de sept répétitions du spectacle “Ça ira (1) Fin de Louis”.... Lire l'article (site externe)...
 

Libération.fr

L'histoire en direct

Par Anne Diatkine publié le vendredi 23 octobre 2015

Joël Pommerat propose une relecture de 1789 au présent. Aperçu des répétitions. Un jeudi soir à Toulouse. Les deux premières parties de Ça ira, fin de Louis, une création de Joël Pommerat, sont représentées au TNT. Une spectatrice, avant le début du spectacle, fait partager sa fureur : «Vous avez vu les costumes ? Il n’y a rien qui m’insupporte autant. Ils sont habillés en contemporain.» Elle tourne la tête à droite et à gauche, montre le déplia... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

La bande à Pommerat : Yvain Juillard

Par Emmanuelle Bouchez publié le jeudi 22 octobre 2015

Ils sont quatorze comédiens impliqués dans “Ça ira (1), Fin de Louis”, le nouveau spectacle sur 1789 mis en chair sur scène par Joël Pommerat. En attendant la première représentation à Nanterre-Amandiers le 4 novembre, présentation de chacun d'entre eux, jour après jour.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Figaro

Joël Pommerat fait sa Révolution

Par Armelle Héliot publié le jeudi 15 octobre 2015

vant Nanterre, l'écrivain et metteur en scène présente à Toulouse Ça ira (1) Fin de Louis, premier volet d'une fresque sur la Révolution française, fruit de deux ans de travail avec des historiens. Il pleut des cordes sur Nanterre, ce jour-là. Mais au Théâtre des Amandiers, nul ne s'en soucie. On répète. La troupe réunie par Joël Pommerat, huit comédiens qui ont déjà au moins une fois travaillé avec lui et un groupe de six issus des nombreux... Lire l'article (site externe)...
 

Le Clou dans la planche

Retour à l'hémicycle

Par Manon Ona publié le mercredi 14 octobre 2015

Quel bonheur que de voir les courants révolutionnaires antagonistes se profiler, se renvoyer dos à dos par l’intermédiaire de député(e)s en feu, les uns interpellant les autres au beau milieu des spectateurs, en un chahut imprégné, on le sent, de quelques heures de visionnage des séances du Palais Bourbon... Quel plaisir de voir cette relecture contemporaine imaginer la présence de femmes députées dans cette première Assemblée, et de... Lire l'article (site externe)...
 

RTBF Culture

Le tumulte de l'Histoire envahit le plateau.

Par Christian Jade publié le mardi 22 septembre 2015

n nous annonçait une première du Ca ira de Joël Pommerat pour Mons 2015. On a eu droit aux deux tiers de l’œuvre et à une séance de travail passionnante. Pommerat, un maître de l’intime s’explique sur son goût de l’épopée et du politique. On n’a pas à "critiquer" une symphonie inachevée. Tout au plus à rendre compte du canevas d’ensemble et des impressions contrastées créées par une œuvre "inhabituelle", qui "brouille" les pistes par rapport à... Lire l'article (site externe)...
 

Toute la Culture

Mons 2015 accueille la nouvelle création de Joël Pommerat

Par Audrey Chaix publié le lundi 21 septembre 2015

Et c’est un hôte de marque qui a pris la parole pour accueillir le public avant le début du spectacle : Joël Pommerat himself, soucieux d’expliquer rapidement sa démarche artistique. Et surtout de rappeler que le spectacle qui a va être présenté au public est encore en chantier, que la confrontation au public est une étape cruciale dans le parcours de création. Et enfin de prévenir que Ça ira (1) Fin de Louis durera tout de même la bagatelle de... Lire l'article (site externe)...
 

La libre.be

La Révolution de Joël Pommerat

Par Laurence Bertels publié le mardi 15 septembre 2015

Le célèbre dramaturge français, écrivain de plateau, s'empare de la Révolution française. Après ses mises en scènes intimistes, le voici dans une forme épique. Et urgente. Entretien à la veille de la création mondiale de "ça ira (1) Fin de Louis", au Manège, à Mons.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Joël Pommerat, le théâtre à l’œuvre

Par Fabienne Darge publié le mardi 04 août 2015

L’auteur et metteur en scène crée ses pièces à partir des échanges pendant les répétitions. Il est environ 17 heures, ce mercredi 24 juin, et Joël Pommerat prononce cette phrase étrange, à l’intention des comédiens qui l’entourent sur le plateau du théâtre Nanterre-Amandiers : « Je n’ai pas du tout travaillé la scène 18 B, mais peut-être que ce serait bien de la dégrossir. » Joël Pommerat est auteur et metteur en scène, et l’on... Lire l'article (site externe)...
 
 
Masquer la bannière