Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Avremo ancora l'occasione di ballare insieme (Nous aurons encore l'occasion de danser ensemble) »

Avremo ancora l'occasione di ballare insieme (Nous aurons encore l'occasion de danser ensemble)

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 14 décembre 2021

À l’Odéon, le triple pas de deux de Deflorian et Tagliarini

Par Vincent Bouquet

Variation ultra-sensible sur les tandems à la ville comme à la scène, Avremo ancora l’occasione di ballare insieme a le charme et la beauté des objets hors du temps et à rebours de leur époque. Peut-être dira-t-on, un jour, qu’ils furent de funestes, mais lucides prophètes ; peut-être aura-t-on, un jour, l’occasion de se souvenir […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Libération

Image de la critique de Libération

lundi 13 décembre 2021

«Nous aurons encore l’occasion de danser ensemble», fouilles sentimentales

Par Anne Diatkine

Dans leur nouveau spectacle joué au théâtre de l’Odéon, dans le cadre du Festival d’automne, Daria Deflorian et Antonio Tagliarini imaginent la disparition du théâtre, dans une mise en scène dépouillée où les personnages recherchent les vestiges d’un art du passé....

Lire l'article sur Libération

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

lundi 13 décembre 2021

Une interrogation sur le métier de comédien

Par Denis Sanglard

Non, ce n’est pas une adaptation du film de Federico Fellini, Ginger et Fred (1986). Mais une interrogation sur le métier de comédien, la vocation, le doute, la vieillesse. Plus largement encore le lent déclin d’un artisanat, un acte de création, pour une marchandisation, un produit qui touche à son tour le théâtre, annonce son hypothétique crépuscule. Amélia (Giulietta Masina) et Pippo (Marcello Mastroianni) au centre de ce projet...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

M La Scène

Image de la critique de M La Scène

dimanche 12 décembre 2021

Un rêve mortifère

Par Marie-Laure Barbaud

Avremo ancora l’occasione di ballare insieme de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, met en scène une errance nostalgique dans un théâtre déserté. Après la « grande catastrophe » du confinement, l’arrêt des spectacles et le traumatisme ressenti par les artistes privés de scène, il s’agit d’interroger les frontières funestes où la mort et l’ennui rôdent....

Lire l'article sur M La Scène

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)