Accueil de « Annabella  (Dommage que ce soit une putain) »

Annabella (Dommage que ce soit une putain)

mise en scène Frédéric Jessua

Distribution

Présentation

John Ford, une génération après Shakespeare, clôt le cycle des grands dramaturges élisabéthains. Folie, vengeance, adultère constituent les thèmes majeurs de la période dite jacobéenne. Fougueuses et sombres, ces pièces ne permettent d’espérer aucun retour à l’ordre et traduisent le cynisme d’une époque de transition. Annabella pousse le principe à son comble : aucune promesse n’est honorée, aucune loi respectée, pas même l’interdit majeur, celui de l’inceste entre un frère et une soeur…
Artaud : « Annabella, c’est l’absolu de la révolte, c’est...

Lire la suite

Calendrier

Première représentation référencée

Paris
Le vendredi 18 mars 2016
Théâtre de la Tempête
Mars 2016
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Avril 2016
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Paris
Du ven. 18/03/16 au dim. 17/04/16
Théâtre de la Tempête
Mars 2016
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Avril 2016
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30