Accueil de « A torts et à raisons »

A torts et à raisons

+ d'infos sur le texte de Ronald Harwood
mise en scène Georges Werler

:Présentation

En 1946, à Berlin, le commandant américain Steve Arnold se retrouve face au célèbre chef d’orchestre, Wilhelm Furtwängler. Ce dernier se voit reprocher d’avoir continué à diriger la Philharmonie durant le régime hitlérien et échangé une poignée de mains avec le dictateur. Le commandant va enfin poser « la question » à laquelle Furtwängler n’a jamais su répondre clairement et il est bien décidé à mettre au grand jour sa culpabilité.

A-t-on raison ou tort d’accuser Wilhelm Furtwängler, chef d’orchestre renommé, de malversation avec le régime nazi ? Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le spectateur moderne assiste à un affrontement poignant et féroce entre le commandant et l’artiste.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.