Photo de Cie L'An 01

Cie L'An 01

Compagnie L'An 01

Type de structure : Compagnie dramatique

Présentation

Cie L'An 01 et son équipage sont heureux de vous accueillir à bord ! La compagnie crée, produit et diffuse des spectacles vivants. Les œuvres s'appuient sur l'interactivité des arts dramatiques, la transmédialité et l'originalité des lieux de représentation. La ligne artistique interroge et mesure l'écart entre les réalités et les utopies du monde contemporain. L'approche de la compagnie est centrée autour de l'accessibilité, l'échange et la participation des milieux ruraux et urbains, des secteurs publics et privés, des mondes scolaires et professionnels, des individus libres ou empêchés. La compagnie se promeut par des outils de médiatisation et de communication sur les activités relatives aux créations et aux rencontres. Mise en forme en Juillet 2015, c’est pourtant un an plus tôt qu’elle a bâti son fond autour du projet ADN Acide DésoxyriboNucléique de Dennis Kelly, deuxième mise en scène de Yohan Bret. L’idée était de parler, depuis notre place, de la jeunesse. Elle est inspirée du documentaire de Jacques Doillon et est structurée, tel les codes qui régissent le navire pirate, pour permettre à son directeur artistique de préciser sa fabrique, son esthétique, sa démarche, singulières avec les publics, les artistes et les institutions dès les phases de création de manière collégiale : il n’est que capitaine au service de l’équipage, et tou•te•s, au service de ce cap que nous nous sommes fixé•e•s et rectifions jour après jour. Sa volonté est de travailler auprès de la jeunesse, d’aller à la rencontre de nouveaux publics et de nouvelles formes d’expression. “Saupoudrer d’utopies le présent” sont ses mots d’ordre. Elle travaille avec ouverture et attention pour favoriser des nouvelles rencontres et un “créer ensemble”. La précédente création de son directeur artistique, en 2011 et donc hors compagnie, Les Lueurs de la rue Cuvier, fit la part belle à une femme polonaise emmêlée dans le milieu machiste de la science et la France intolérante de l’affaire Dreyfus : Maria Sklodowska ou Marie Curie.

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière