theatre-contemporain.net

Photo de William Pellier

William Pellier

France

Présentation

William Pellier est né en Haute-Savoie. Il écrit un premier texte pour le théâtre en 1984, On n'entend pas spécialement l'amer, avec Philippe Fauche.

De 1986 à 1991, il écrit, joue et met en scène six textes au sein de la Compagnie minière, dont Indolente et Pataud en 1991.

Il participe, à Lyon, à la création du Théâtre Mobile avec lequel il joue Chêne et lapins angora (M. Walser) en 1993, L'Éveil du printemps (F. Wedekind) en 1995, La Savane (R. Bradbury) de 1996 à 1998, Le Piège (T. Rozewicz) en 1998, La Déploration d'Arthur Cleary (D. Bolger) de 1998 à 2000, et À Vendre (J. Cano) en 2001.

Il collabore avec Lionel Marchetti à des pièces électroacoustiques dont Mue (Éd. Metamkine, 1993) ou Satellite amateur, toutes deux diffusées sur France culture.

En 1997, il commence à écrire Marcels, récit de voyage imaginaire autour des figures de Marcel Duchamp, Marcel Mauss et Marcel Proust. Il reçoit une bourse d'aide à l'écriture de l'Agence Rhône-Alpes pour le Livre et la Documentation (ARALD, Annecy).

Il écrit en 2000 Liste exhaustive de mammifères apparus à nous et à ceux qui nous accompagnaient vers la fin du XXe siècle, qui résume sept mois de promenades dans les paysages français.

En 2001, en contrebande d'une résidence du Théâtre craie à Teyssières (Drôme), il se propose une résidence virtuelle sur internet durant laquelle il écrit Le Territoire de Teyssières, essai de géographie. Le 5 décembre, il traverse le territoire de Teyssières en ligne droite, de la montagne Reyssas à la montagne de la Lance.

De 2002 à 2004, il participe à plusieurs spectacles et résidences du Théâtre craie : Rezonville Melody en Moselle, Emmagasinages à Saint-Priest, C'est comme Flash Gordon au début à Oullins.

Il réside en 2005 à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon.

En 2006, il prend part à l'aventure Écritures en voyage menée par le Théâtre de la Tête noire de Saran.