Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Vladimir Steyaert

France

Présentation

Après des études de philosophie, de sciences politiques et d’histoire de l’art, Vladimir Steyaert s’oriente vers l’univers théâtral en 2006 en devenant assistant de Jean-Claude Berutti, directeur de La Comédie de SaintÉtienne. Il collabore avec lui sur de nombreux spectacles dont Zelinda et Lindoro de Carlo Goldoni, créé au Château de Grignan en juillet 2006, repris à Saint-Étienne puis en tournée à la Biennale de Venise, au Théâtre du Gymnase de Marseille et au Théâtre de la Place à Liège, entre autres.
Il est également assistant sur Catharsis de Gustave Akakpo, créé au Festival des Francophonies à Limoges en octobre 2006 et repris au Théâtre de l’Est Parisien, puis à Saint-Étienne avant de partir en tournée dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest.
Il se confronte également à l’univers de l’opéra en étant assistant sur L’Elixir d’Amour de Gaetano Donizetti, opéra créé en mai 2007 à l’Opéra de Leipzig, et dramaturge sur Wiener Blut, opérette de Johann Strauss fils, créée à l’Opéra de Nancy en octobre 2007.
Durant la saison 2007-2008, il est artiste associé à La Comédie de Saint-Étienne. Il signe sa première mise en scène, Baroufe à Chioggia de Carlo Goldoni, avec des comédiens amateurs et professionnels, jouée sur une place publique de Saint-Étienne dans le cadre du soixantième anniversaire de La Comédie de Saint-Étienne. Durant cette saison-là, il assiste Louis Bonnet sur le projet Comédie des champs avec la pièce Les Mains dans le ventre de Paul Fournel.
En novembre et décembre 2008, il assiste Sebastian Baumgarten au Schauspielhaus de Francfort sur Der Fremde (L’Étranger) d’Albert Camus.
En février 2009, il fonde sa propre compagnie avec la volonté de travailler dans un premier temps sur les rapports entre théâtre, musique et vidéo.
Le premier projet de cette compagnie est la mise en scène de Débris de Dennis Kelly, spectacle créé à La Comédie de Saint-Étienne dans le cadre de la « Saison Découvertes » en avril 2010.
Il collabore également avec le groupe stéphanois d’électro-pop expérimental « B R OAD WAY » sur des performances mêlant musique, vidéo et textes théâtraux. En avril 2011, ils réaliseront ensemble une performance pluridisciplinaire aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu, Scène de Musiques actuelles et Contemporaines, ayant pour thème « La Route de la Mort » dans le cadre du Festival Electrochoc.
Lors de la saison 2010-2011, il mettra en scène Huis clos de Jean-Paul Sartre à La Comédie de Saint-Étienne avec une distribution composée d’acteurs croate, allemand, roumain et togolais.
Il s'intéresse à la création de textes de jeunes auteurs francophones. Ainsi il mettra en scène en novembre 2010 au Théâtre des Argonautes de Marseille un texte de Charles-Eric Petit, Actéon-Supplice (Dialogue avec Müller) et montera lors de la saison 2011-2012 La ligne de partage des eaux monologue de l'auteur belge Alex Lorette. Il montera également un texte de Riad Gahmi, Les Insolés-une pièce de théâtre pour Hadjar.
Il a également pour projet la création d'un spectacle musical autour de l'oeuvre d'Alexandre Scriabine, compositeur russe du début du XXème siècle, ayant créé un système associant une couleur particulière pour chaque note et accors musicaux.
Il mettra en espace un texte de la suisse allemande Sasha Rau Dors toi lors du Festival "Les Européennes" organisé par le Théâtre Les Ateliers à Lyon en juin 2011.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.