Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Tankred Dorst

Tankred Dorst

Allemagne – Né(e) en 1925

Présentation


Portrait

Tankred Dorst est né le 12 décembre 1925 à Oberlind (Thuringe). Son père, ingénieur et propriétaire d'une usine, meurt alors qu'il a six ans. Enrôlé à 17 ans dans l'armée allemande, il est fait prisonnier et reste sous l'autorité des britanniques et des américains jusqu'en 1947. Il termine son éducation secondaire en 1950, et poursuit desétudes supérieures en littérature allemande, en histoire de l'art et en art dramatique à Bamberg et à Munich. En 1953, avec le compositeur Wilhelm Killayer, il fonde « das kleines Spiel », un théâtre de marionnettes géré par des étudiants pour lequel il écrit ses premiers textes. A la fin de ses études, il travaille à des postes divers au cinéma, à la radio et dans des maisons d'édition. Ses premières pièces sont crées dans les années soixante, dont « Die Kurve » (Lubeck), « Gesellschaft im Herbst »(Nationaltheater Mannheim) et « La Buffonata » (Heidelberg).

Depuis le début des années 1970 il co-écrit avec Ursula Ehler. Ses nombreuses pièces, qui ont été jouées à travers l'Allemagne et l'Europe, comprennent « Toller » (1968), « Eiszeit » (1973), « Die Villa » ( 1976), « Merlin oder das Wûste Land » ( 1981), «Parzival » (1987), « Korbes » ( 1988), « Karlos » (1990), « Herr Paul » ( 1994) et «Die Legende von einem Heinrich » (1997).
« Die Kurve » (1960, en collaboration avec Peter Zadek) ainsi que « Rotmond » (1969, adaptation de « Toller » réalisépar Peter¨Palitzch) sont diffusés en 1971.
Dorst lui-même a dirigé les adaptations cinématographiques de « Klaras Mutter »(1978) et « Eisenhans »(1982).

Tankred Dorst a traduit et adapté au théâtre de nombreuses pièces de Diderot, de Molière et de O'Casey.

En 1962, il reçoit une bourse à la Villa Massimo de Rome, et en 1973, il occupe des postes de professeur invité en Australie et en Nouvelle Zélande. L'oeuvre de Dorst a été recompensée par de nombreux prix, parmi eux le prix Gerhard Hauptmann (1964), le Prix de la Ville de Florence (1970), le Prix Littéraire de la Bayerische Akademie der Kunste (1983), le Prix Mulheim pour auteurs dramatiques (1989), le Prix Georg Buchner (1990), le Prix ETA Hoffman (1996), et le Prix Max Frisch de la Ville de Zurich (1998).

Tankred Dorst vit et travaille à Munich. Ses farces, paraboles, pièces en un acte et adaptations des années 60 ont été inspirées du théâtre de l’absurde ainsi que des oeuvres d’Ionesco, de Giraudoux et de Beckett. Son oeuvre dramatique monumentale, « Merlin oder das Wüste Land », créée en 1981 au Schauspielhausde Düsseldorf, décrit du point de vue de ceux nés après guerre, « une histoire de notre temps : l’échec des utopies ». Ce travail a été comparé au Faust de Goethe, et certains critiques y ont décelé la première grande oeuvre dramatique des années 1980.

Lors de son hommage à Dorst à l'occasion de l'attribution du prestigieux Prix Georg Buchner en 1990, Georg Hensel a déclaré : « Les pièces de Dorst ont toutes un lien direct avec le présent - de Toller à Hansum, de « Lehrstuck » au mythe et à l'explosion postmoderne. Pendant 30 ans, les pièces de Dorst ont répondu aux grandes transformations. Il a toujours accompagné son époque ».

Eléments bibliographiques et mises en scène :

Merlin, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Hélène Mauler et René Zahnd

Le Virage, une farce
Traduit de l'allemand par Gaston Jung, avec la collaboration de Chantal Kontzler et Maryse Staiber
Séquences 1, Journal du Théâtre National de Strasbourg, Strasbourg
Création à Strasbourg par le Théâtre Suspendu en 1994 dans une mise en scène de Manuel Rejbock.

Moi, Feuerbach, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Bernard Lortholary
L'Arche Editeur, 1989
Création au Théâtre La Bruyère à Paris en 1989 dans une mise en scène de Stéphan Meldegg, avec Robert Hirsch et depuis nombreuses mises en scène en France.

La grande imprécation devant les murs de la ville
Traduit de l'allemand par Gaston Jung

Fernando Krapp m'a écrit cette lettre, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Bernard Lortholary
L'Arche Editeur, 2000
Création au Théâtre Montparnasse-Gaston Baty, août 2000, dans une mise en scène de Bernard Murat, avec Emmanuelle Seigner et Niels Arestrup.
Edition d'un DVD.

Monsieur Paul, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Bernard Lortholary (inédit)

Toller
Traduit de l'allemand par Gaston Jung, version scénique de François Regnault
N'est pas édité mais consultable à l'IMEC dans les archives de Patrice Chéreau

Grindkopf, en collaboration avec Ursula Ehler
Une pièce pour enfant inspirée par Jean-de-Fer des Frères Grimm, traduite de l'allemand par Jeanne Etoré en 1984, à l'Arche Éditeur, non publiée.

Mais ne mange pas mon petit Charlie, en collaboration avec Ursula Ehler
Une pièce pour enfant traduite de l'allemand par Johannes Honigman, encore inédite et dont les droits sont au Jussenhoven-Fischer Theaterverlag à Cologne.

Carlos, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Laurent Muhleisen (inédit)

Korbes, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Françoise Delrue (inédit)

La Villa, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Lise Granvel (inédit)

La Mauresque
Traduit de l'allemand par Claude Laurent (inédit)

Toller
Traduit de l'allemand par Gaston Jung (inédit)

Ameline, le Castor et le Roi sur le toit, en collaboration avec Ursula Ehler
Traduit de l'allemand par Claude Laurent (pièce pour enfants, inédit)

Les oeuvres de Tankred Dorst et Ursula Ehler sont éditées en Allemagne par le Suhrkamp Verlag à Francfort-sur-le-Main.
En France, elles sont publiées et diffusées par L'Arche Éditeur à Paris.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.