Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Nadir Legrand

France

Dernières critiques

Image de La Légende de Bornéo

Libération.fr

jeudi 28 mars 2019

«La Légende de Bornéo», dans la jungle du travail

Par Guillaume Tion

Judith Davis et l’Avantage du doute reprennent leur pièce ayant servi de socle au film «Tout ce qu’il me reste de la révolution»....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de La Légende de Bornéo

critiquetheatreclau.com

dimanche 24 mars 2019

"La legende de bornéo", les déboires du travail

Par Arrazat Claudine

« Les orangs-outans savent parler mais ils se taisent de peur qu’on les mette au travail. » Ont-ils ses crises de dyslexie corporelle ses crises de dyslexie corporelle raison ou tort ? C’est avec beaucoup de talent et d’humour que la troupe de l’Avantage du doute nous interroge sur les enjeux, les satisfactions et les déboires du travail à travers différentes scénettes....

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Image de La Légende de Bornéo

Toutelaculture

dimanche 24 mars 2019

Remède festif anti-morosité à l'Atelier.

Par David Rofé-Sarfati

La Légende de Bornéo constitue une suite à Tout ce qui nous reste de la révolution, c’est Simon. Le Collectif l’Avantage du doute y explore le …...

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Price

Le Bruit du off

mardi 03 avril 2018

« Price » : Une saisissante expérience à vivre

Par Yves Kafka

« Ce fut comme une apparition », ainsi Flaubert annonçait-il dès les premières pages de son roman le coup de foudre de Frédéric Moreau, bachelier de dix-huit ans, pour Madame Arnoux entrevue sur le bateau qui le ramenait à Nogent sur Marne, amour aveuglement impossible qui annonçait les déboires sentimentaux de ce personnage de papier créé à l’image de l’écrivain. Daniel Price, le héros du roman de Steve Tesich – porté fort subtilement

Lire l'article sur Le Bruit du off

Image de Price

WebThéâtre

samedi 25 novembre 2017

Un prolétaire amoureux

Par Gilles Costaz

Une ville ouvrière, dans la banlieue de Chicago. Des parents qui aiment si durement leur fils qu’il ne sait pas les aimer. Une jeune fille qui passe et dont il tombe amoureux. Telle est la vie du jeune Price qui finit le lycée et va affronter un monde qui a la couleur grise du chômage. L’amour met des étincelles dans la tête mais la jeune fille n’est pas aussi libre qu’il n’y paraît......

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de Price

Sceneweb

mercredi 22 novembre 2017

A bas Price

Par Stéphane Capron

Rodolphe Dana présente sa nouvelle création en tant que directeur du CDN – Théâtre de Lorient, une adaptation de Price de Steve Tesich, un roman d'apprentissage sur le renoncement au cœur de l'Amérique industrielle dont on n'a pas senti la traduction dramatique sur le plateau....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Price

Les 5 Pièces

mercredi 22 novembre 2017

Promets moi de ne jamais espérer.

Par Marie Du Boucher

Daniel Boon Price finit son lycée dans une banlieue ouvrière de Chicago avec ses deux copains Larry et Billy. Malgré le discours survolté d'un coach qui les encourage à ouvrir grand les portes de leur futur, celui-ci apparaît plutôt bouché. Leur seule perspective semble être de travailler dans les raffineries de la région, comme leurs parents dont la vie ne leur paraît pas bien follichone.

Lire l'article sur Les 5 Pièces

Image de Price

hottello

mercredi 22 novembre 2017

Un moment de théâtre ludique

Par Véronique Hotte

Un moment de théâtre ludique et bien vivant au cours duquel les scènes se succèdent – dialogues et monologues – dans une bonne humeur partagée et le goût du jeu, malgré le tableau fortement désenchanté qu’il est proposé de l’existence....

Lire l'article sur hottello

Image de Price

Le Canard Enchaîné

lundi 20 novembre 2017

Price (Chicago Vice)

Par Mathieu Perez

« Sur le plateau, une table, un banc, un frigo, une structure métallique, une ambiance de gymnase avec marquages au sol et des séquences entrelacées les unes aux autres. Cette création collective est sobre. D'autant plus qu'elle est servie par sept comédiens au jeu sensible. (...) En sortant, on se jette sur ce bouquin qui sent bon l'air des raffineries et les souvenirs d'adolescence de l'auteur à East Chicago, sa ville adoptive. »...

Lire l'article sur Le Canard Enchaîné

Image de Price

L'Humanité

lundi 20 novembre 2017

Des héros, des working-class heroes, made in America

Par Marie-José Sirach

Première création depuis sa nomination au COM de Lorient, Rodolphe Dana a choisi de monter Price, de l'écrivain et scénariste américain Steve Tesich. Un spectacle qui fait résonner ce roman sensible et violent....

Lire l'article sur L'Humanité