Photo de Matthieu Cruciani

Matthieu Cruciani

France

Voir aussi : Comédie de Colmar

Dernières critiques

Image de La Cuisine d'Elvis

froggydelight.com

dimanche 06 novembre 2016

La pathétique condition humaine avec happy end

Par MM

Propulsant sans ménagement le spectacteur dans l'intimité domestique, existentielle et névrotique d'une famille borderline de la middle class d'outre-Manche; "La cuisine d'Elvis" du dramaturge anglais Lee Hall constitue, bien qu'écrit en 1999, un opus caractéristique des "kitchen-sink-dramas" des sixties....

Lire l'article sur froggydelight.com

Image de Un Beau ténébreux

mouvement.net

samedi 26 mars 2016

Faust à la plage

Par Aïnhoa Jean-Calmettes

En adaptant Un beau ténébreux, Matthieu Cruciani est le premier à porter l’écriture de Julien Gracq à la scène. Initié par l’auteur lorsqu’il était en camp de travail, et achevé en 1942, ce texte d’une beauté fulgurante met en jeu les désirs de transcendance d’individus oisifs. Et offre par là une étrange résonnance au contexte politique actuel....

Lire l'article sur mouvement.net

Image de Un Beau ténébreux

Théâtre au Vent

lundi 11 janvier 2016

Parole de jeune, rêve exalté.

Par Evelyne Trân

Cet écrivain énigmatique, Julien Gracq dont le nom résonne dans la bouche de façon ensoleillée et montante comme un chemin de montagne à parcourir, est un véritable compagnon de voyages. Le titre de son roman « Un beau ténébreux » dont il commença l'écriture en 1941 alors qu'il était prisonnier dans un camp, opère comme une apparition, et c'est dans notre imaginaire, Julien Gracq lui même qui surgit.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

Image de Little Joe. 1ère partie New York 68

Scenweb

samedi 14 mars 2015

Pierre Maillet revisite Morissey et Warhol avec cynisme et bonne humeur

Par Stéphane Capron

La trilogie underground du cinéaste américain (Flesh, Trash et Heat) Paul Morrissey trouve une nouvelle jeunesse grâce l'adaptation joyeusement foutraque de Pierre Maillet. On est bien loin du côté expérimental souvent rébarbatif des films. Le metteur en scène parvient à ressusciter l'esprit sexy de la Factory de Warhol grâce à trois très beaux comédiens qui reprennent les rôles interprétés à l'écran par Joe Dallesandro....

Lire l'article sur Scenweb

Image de Little Joe. 1ère partie New York 68

Heteroclite

vendredi 03 janvier 2014

Paul Morrissey transposé sur les planches

Par Stéphane Caruana

Le metteur en scène Paul Maillet adapte au théâtre la trilogie cinématographique de Paul Morrissey : Flesh, Trash et Heat. Dire que théâtre et cinéma sont liés est sans doute un lieu commun plus qu’éculé en 2014. Néanmoins, si les liens entre les deux disciplines ont une explication historique, ils ne cessent d’évoluer au gré de l’inventivité et de la créativité dont font preuve les artistes qui s’en emparent....

Lire l'article sur Heteroclite