theatre-contemporain.net

Photo de Mali Van Valenberg

Mali Van Valenberg

Suisse

Suivre aussi Mali Van Valenberg sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Présentation

Mali Van Valenberg est comédienne, formée à l’Ecole et au CFA des comédiens du Studio d’Asnières. Elle fonde la compagnie "Jusqu’à m’y fondre" et reçoit en 2017 le prix culturel d’encouragement de l’Etat du Valais. On la trouve notamment sur scène dans "Roulez jeunesse !" (Luc Tartar, mise en scène de Marie Normand), "Pinocchio" (d’après Carlo Collodi, m.e.s. Caroline Weiss De Diesbach) "2H14" (David Paquet, m.e.s. François Marin), "Le vieux juif blonde" (Amanda Sthers, m.e.s. Olivier Werner), "Coup d'vent sur la jetée d'Eastbourne" (Jacques Probst, m.e.s. Joseph Voeffray), "Entropia" (m.e.s. Sébastien Ribaux), "Showroom" (Suzanne Joubert), qu'elle co-met en scène avec Olivier Werner, "Cette nuit encore jouer les pierres" (Julien Mages, m.e.s. Julien Mages, "En découdre" (Luc Tartar, m.e.s. François Marin), "Semelle au vent" (Mali Van Valenberg, m.e.s. Olivier Werner)...
Au cinéma, elle obtient son premier rôle dans "Ma nouvelle Héloïse" de Francis Reusser. Elle décroche d'autres rôles à la télévision et dans plusieurs courts métrages, entre autre "L'Amour Bègue" de Jan Czarlewski, récompensé par un Léopard d'argent au festival de Locarno 2012 et "Mooncake" de François Yang, dont elle obtient le prix d'interprétation féminine au festival Paris-Shanghai 2015.
En tant qu'auteure, elle écrit une première courte pièce de théâtre, "Rien de plus normal", sélectionnée lors d’un concours inter-conservatoire et jouée au théâtre du Rond-Point à Paris. Elle écrit ensuite "Semelle au vent", sa première pièce jeune public publiée chez Lansman Editeur.

Masquer la bannière