Photo de Laurent Brethome

Laurent Brethome

France

Voir aussi : Cie Le Menteur Volontaire

Suivre aussi Laurent Brethome sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Margot

L'Alchimie du Verbe

mardi 30 janvier 2018

Du sang, du sang et du sang...

Par Louise Rulh

Ainsi, la représentation du texte ancien est modernisée, actualisée, tant dans les moyens techniques que dans la lecture qui en est faite. Les scènes de sang et de violence sont légions, entrecoupées de scènes plus ou moins provocantes et/ou sexuelles, le tout dans un cadre où la musique est omniprésente, faisant monter la tension, et où la scène pleine de néons est souvent plongée dans une fumée dense. Rien d’incroyablement original donc......

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Image de Margot

L.D.S Magazine

mercredi 10 janvier 2018

Le massacre de la Saint-Barthélémy ou comment la violence se déploie-t-elle?

Par Anne Contet

aurent Brethome a construit Margot comme un dyptique. Deux pièces qui débutent chacune par une fête : la première par le mariage de Marguerite De Valois et de Henri IV en 1572 et la deuxième par l’accession au trône d’Henri III.

Lire l'article sur L.D.S Magazine

Image de Margot

Sceneweb

vendredi 17 novembre 2017

Le Margot à cœur et à sang de Laurent Brethome

Par Stéphane Capron

Laurent Brethome s’attaque à un monument oublié du répertoire, Massacre à Paris, la pièce de Christopher Marlowe rarement montée. Patrice Chéreau l’avait mise en scène en 1972 au TNP de Villeurbanne bien avant son film Margot. Laurent Brethome s’empare de ce texte avec gourmandise....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Un Pied dans le crime

Ouest-France.fr

lundi 18 juillet 2016

Une comédie déjantée, taillée pour le Jardin

Par Patrick Guyomard

C'est vrai que ça démarre tambour battant. Ça crie, ça percute durant les trois actes d'une comédie délicieusement déjantée. On se fend la poire en découvrant François Jaulin, picoré aux guiboles, par un dindon en laisse. Il joue Monsieur Gatinais, qui débarque en Vendée chez son ami Gaudiband, interprété par un Pierre-Benoist Varoclier impeccablement dingue....

Lire l'article sur Ouest-France.fr

Image de Pierre. Ciseaux. Papier.

Les Trois Coups

samedi 23 avril 2016

Savant jeu de massacre

Par Léna Martinelli

Un réac’ aux propos pontifiants. Une rêveuse invétérée. Un jeune homme qui ne se laisse pas connaître… Difficile de percer leur mystère ! Dans une séance de télé-crochet type « The Voice », les protagonistes, à la fois sujets et verbes d’une action mentale ou physique, sont engoncés dans leur fauteuil, cul par-dessus tête, plus ou moins décontractés. Chacun, à tour de rôle, décrit, dénonce, délivre des a priori pour dépeindre la personnalité de...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de Pierre. Ciseaux. Papier.

lesechos.fr

jeudi 21 avril 2016

Jeux de rôles

Par Philippe Chevilley

La pierre bat les ciseaux, qui bat la feuille de papier… « Pierre. Ciseaux. Papier. » de Clémence Weill est bien un jeu effréné entre......

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Riquet

insense

mardi 07 juillet 2015

Riquet… Misère Misère Misère

Par yannick butel

C’est en matinée, à la Chapelle des Pénitents blancs que Riquet d’Antoine Herniotte, adaptation libre de Riquet La Houppe de Charles Perrault, est présenté par le metteur en scène Laurent Brethome. Un conte théâtalisé pour les enfants… une petite heure.

Lire l'article sur insense

Image de Riquet

Sceneweb

dimanche 05 juillet 2015

Riquet : la poésie naïve de Laurent Berthome

Par Stéphane Capron

Invité dans le cadre du 69ème festival d’Avignon, Laurent Brethome signe une adaptation du conte de Perrault, « Riquet à la houppe ». Pas de clinquant dans ce spectacle qui défend les femmes contre l’autorité des hommes....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Riquet

Libération.fr

dimanche 05 juillet 2015

Du toupet pour «Riquet»

Par Clémentine Gallot

Un détricotage attachant du conte de Perrault par Laurent Brethome, 35 ans. Alors que s’ouvre tout juste la 69eédition du festival d’Avignon avec le polonais Krystian Lupa déroulant sur plus de quatre heures, hors les murs, son Wycinka Hölzfallen, la Chapelle des pénitents blancs propose une alternative à la fois plus condensée (une heure tout juste) et accessible....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Les Fourberies de Scapin

Sceneweb.fr

lundi 06 octobre 2014

Jérémy Lopez: le nouveau Scapin

Par Stéphane Capron

Laurent Brethome remet Scapin au goût du jour. La farce de Molière est oubliée des metteurs en scène qui préfèrent monter Le Misanthrope ou Tartuffe. La dernière fois que la pièce a été donnée à la Comédie-Française c’était en 1997 ! Alors puisque la maison de Molière ne le monte plus, le jeune metteur en scène Laurent Brethome, l’un des plus doués de sa génération, a choisi Jérémy Lopez, pensionnaire de cette digne maison, pour incarner le rôle....

Lire l'article sur Sceneweb.fr