Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Angélica Liddell

Angélica Liddell

Espagne – Né(e) en 1966

Suivre aussi Angélica Liddell sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Terebrante

I/O Gazette

lundi 01 novembre 2021

Angélica Liddell perd la parole

Par Marie Sorbier

Angélica Liddell est une grande performeuse certes, peut-être l’une des plus engagées corporellement sur les scènes actuelles, mais elle est avant tout une auteur. Ce qui est sous-tendu dans ses précédents spectacles dont le très marquant « Liebestod » présenté au festival d’Avignon en juillet 2021, c’est qu’au-delà d’un sens du plateau hautement esthétique et......

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Terebrante

Sceneweb

dimanche 31 octobre 2021

Terebrante, le musée des douleurs d’Angélica Liddell

Par Vincent Bouquet

Conçue comme un appendice autonome de son magistral Liebestod, la dernière création de la performeuse espagnole, donnée au CDN d’Orléans, n’en a malheureusement ni le souffle, ni la puissance. Habituellement, arrive toujours un moment où Angélica Liddell s’y colle, où, au beau milieu de son enchaînement de tableaux, généralement remarquables, la performeuse espagnole s’avance, se […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Terebrante

L'Oeil d'Olivier

samedi 30 octobre 2021

Le silence assourdissant d’Angelica Liddell

Par Olivier Fregaville-Gratian d’Amore

Au CDN d’Orléans, Angelica Liddell présente en première mondiale, Térébrante, sa toute dernière création. Creusant toujours un peu plus son rapport à la mort et à la douleur, la fière et mystique Castillane invite à un spectacle sans parole, un brin déroutant et étrangement détonnant....

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

Image de Liebestod

Le Bruit du off tribune

mercredi 14 juillet 2021

La maestra Angélica Liddell torée comme une reine

Par Marc Roudier

Plantée au milieu de son arène ocre, couleur de sable et d’or, voici la maestra Angélica Liddell qui s’apprête à toréer son public sans pitié....

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Liebestod

L'écho des planches

lundi 12 juillet 2021

Retour des chroniqueurs sur Angelica LIddell

Par Rédaction

Marie Blanc, Eléonore Kolar et Raf vous proposent une série d'épisodes quotidiens inventés au fil du Festival d'Avignon. Episode consacré à Liebestod....

Lire l'article sur L'écho des planches

Image de Liebestod

France 24

lundi 12 juillet 2021

Angélica Liddell, l'électrochoc du Festival d'Avignon

Par AFP

Les spectacles d'Angélica Liddell dérangent souvent. Mais la dernière performance de l'artiste espagnole au Festival d'Avignon a ébranlé le public tant elle a poussé à l'extrême, en images et en paroles, l'expression de son mal-être et mal d'amour....

Lire l'article sur France 24

Image de Liebestod

Le Monde.fr

lundi 12 juillet 2021

Au Festival d’Avignon, Angélica Liddell rate sa cible avec « Liebestod… »

Par Fabienne Darge

Inspirée par la figure du torero Juan Belmonte, la performeuse et metteuse en scène espagnole livre un spectacle inégal. Alors, pour ou contre Angélica ? La question vous est posée vingt fois par jour, dans les rues d’Avignon....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Liebestod

Libération

lundi 12 juillet 2021

Entretien avec Angélica Liddell : «Je suis un médium»

Par Anne Diatkine

Rencontre exclusive et chaleureuse avec la très intense et intègre créatrice de «Liebestod», qui transcende sur scène son désir de mort et sacrifie les convenances à l’autel de son art....

Lire l'article sur Libération

Image de Liebestod

Salzburger Nachrichten

dimanche 11 juillet 2021

"Liebestod" als Performance mit Hang zum Extremen in Avignon

Par Jörn Florian Fuchs

Ein Schrei gegen sich, das Publikum und die (Kunst-)Welt: Angélica Liddell beim Avignon-Festival....

Lire l'article sur Salzburger Nachrichten

Image de Liebestod

Alchimie du verbe

dimanche 11 juillet 2021

Un spectacle qui nous envahit

Par Raphaël Baptiste

Elle nous parle, elle titube d'ivresse et de désir, sa voix s'adonne à la mélancolie et à la fureur ; elle parle à tout ce qui en nous est sans cesse retenu, taiseux, médiocre : elle nous apprend l'humilité et la terreur....

Lire l'article sur Alchimie du verbe