theatre-contemporain.net

Photo de Angélica Liddell

Angélica Liddell

Espagne – Né(e) en 1966

Suivre aussi Angélica Liddell sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de The Scarlet letter

Club de Mediapart - Les dits du théâtre

samedi 19 janvier 2019

Angélica Liddell digne héritière d’Artaud

Par Dashiell Donello

Dans l’adaptation « rebrodée » du roman de Nathaniel Hawthorne « The Scarlet Letter (1850) », Angélica Liddell presse la morale comme un agrume empesté. Cette lettre écarlate c’est l’histoire d’Hester qui, pour avoir trompé son mari avec le pasteur Arthur, est marquée au fer rouge de la lettre A qui symbolise l'adultère....

Lire l'article sur Club de Mediapart - Les dits du théâtre

Image de The Scarlet letter

Crayonné au théâtre.

vendredi 18 janvier 2019

Le théâtre à l'écorché.

Par Christian Drapron

Avec The Scarlet Letter, Angélica Liddell, appelle sur elle l’humiliation et la malédiction qui scellent le destin d’Hester, l’héroïne de Nathaniel Hawthorne. Brodée à vie sur sa poitrine, la lettre « A » stigmatise le commerce charnel de la jeune femme

Lire l'article sur Crayonné au théâtre.

Image de Paulina

froggydelight.com

jeudi 17 janvier 2019

Au coeur de l'intime ravagé et de la souffrance

Par Martine Piazzon

Porter sur scène une partition de l'auteure, comédienne et metteuse en scène espagnole Angélica Liddell relève d'un impossible défi tant son écriture autofictionnelle et la singularité dramaturgique de son théâtre de la douleur semblent inappropriables....

Lire l'article sur froggydelight.com

Image de The Scarlet letter

Revue Etudes

jeudi 17 janvier 2019

The scarlet letter - Des affects, un artefact.

Par Yvon Le Scanff

Le théâtre d’Angelica Liddell est à la fois très personnel, voire autocentré, mais aussi très adressé, engagé, ouvert : d’abord un bloc d’affects (« je pars toujours de la réalité, de mon intimité avec mes instincts »), puis un artefact dramatique (« une construction esthétique disciplinée, précise et organisée ») qui laisse une grande place à la performance scénique et aux actions physiques....

Lire l'article sur Revue Etudes

Image de The Scarlet letter

Un fauteuil pour l'orchestre

mardi 15 janvier 2019

Angelica Liddell déclare son amour aux hommes.

Par Isabelle Blanchard

Angélica Liddell s’empare du roman de Nathaniel Hawthorne, The Scarlet Letter, classique de la littérature américaine, où une jeune femme, Hesther Pryne, mariée devient paria pour avoir été mise enceinte par un pasteur qu’elle ne veut pas dénoncer. Elle est alors mise au banc de la société et obligée de porter la lettre A (A pour Adultère) brodée sur son corsage comme marque son pêché. Mais cette lettre si magnifiquement brodée devient le signe...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

Image de The Scarlet letter

L'Oeil d'Olivier

mardi 15 janvier 2019

The Scarlet Letter, la grand-messe radicale d’Angélica Liddell

Par Olivier Fregaville-Gratian d'Amore

S’inspirant très librement du chef d’œuvre de Nathanael Hawthorne, Angélica Liddell signe une charge crue, brûlante, rageuse et salvatrice contre le féminisme post-Weinstein et le néopuritanisme qu......

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

Image de The Scarlet letter

Théâtre du blog

mardi 15 janvier 2019

Donner forme par l’art à ses tourments intérieurs

Par Christine Friedel

Un seul et même projet pour Angélica Liddell : donner forme par l’art à ses tourments intérieurs, produits et reflets de ceux du monde. Et son art est multiple: poésie, chorégraphie, théâtre…Elle se place au centre de la scène en inspiratrice de ce qui s’y passe et en maîtresse de la cérémonie. qu'est en fait cette longue Scarlett Letter. Rituels religieux de l’Espagne avec proces...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de The Scarlet letter

Toutelaculture

lundi 14 janvier 2019

« The Scarlet letter » : Angélica Liddell « A » l’assaut des puritanismes

Par Yaël Hirsch

Avec sa très libre adaptation du livre de Nathaniel Hawthorne, La lettre écarlate (1850), la performeuse catalane Angélica Liddell creuse son sillon carmin de violente protestations contre l’ordre établi. Une pièce authentiquement à crans, bordée de nudité masculine, qui plaît aux fans malgré certains à peu près et qui choque encore la moitié du public, au Théâtre National de la Colline....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de The Scarlet letter

RFI

lundi 14 janvier 2019

Angélica Liddell, artiste politiquement incorrecte et jubilatoire

Par Muriel Maalouf

L'artiste espagnole signe au Théâtre de la Colline à Paris un nouveau spectacle, «The Scarlet Letter » (« La lettre écarlate »), inspiré du roman de l'écrivain américain Nathaniel Hawthorne, l'histoire d'une femme adultère contrainte par la société bien-pensante de Boston au XVIIe siècle, à arborer la lettre A sur sa poitrine comme un stigmate à vie....

Lire l'article sur RFI

Image de The Scarlet letter

transfuge.fr

lundi 14 janvier 2019

Tant qu'il y aura des hommes

Par Oriane Jeancourt Galignani

The Scarlet Letter marque le superbe retour d'Angélica Liddell. L'auteure, metteure en scène et actrice espagnole s'inspire du roman d'Hawthorne, pour en faire un spectacle habité sur le puritanisme contemporain....

Lire l'article sur transfuge.fr

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière