Photo de Julie Kretzschmar

Julie Kretzschmar

France

Présentation

A commencé petite à jouer et à inventer des histoires dans un lieu utopique des Cévennes, dans lequel son père et d’autres prenaient le soin de transmettre et de fabriquer de l’imaginaire pour une communauté d’enfants issus de foyers d’accueil et aussi de famille d’artistes connus.

Puis elle s’est formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Montpellier et fonde en 2001 la compagnie l’Orpheline est une épine dans le pied, compagnie associée aux Bancs Publics à Marseille. Elle a aussi suivi de longues études juridiques et n’a pas terminé une thèse de doctorat en philosophie du droit.

Elle voyage beaucoup depuis une vingtaine d’années, notamment dans les pays du monde arabe et en Afrique.

Elle travaille à partir de conversations avec des auteurs, plutôt des romanciers que des dramaturges. Elle initie une collaboration avec Mustapha Benfodil, notamment à partir d’une adaptation de son roman Archéologie du chaos (amoureux), qu’elle décline sous plusieurs formes de lectures présentées à Marseille et en Algérie (2010). En 2011, elle créé De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla au théâtre des Salins – Scène Nationale de Martigues. Elle travaille aussi avec Kamel Daoud et Alain Kamal Martial en 2012.

En 2013, à partir d’un adaptation d’un texte du conteur Salim Hatubou, elle crée Kara’ une épopée comorienne avec une équipe artistique de 35 personnes, fruit d’une commande de Marseille Provence 2013 – Capitale Européenne de la Culture.

En 2016, Julie Kretzschmar met en lecture Portrait d’une femme arabe qui regarde la mer de Davide Carnevali présenté au festival ActOral, notamment interprétés par Frédéric Fisbach et Marion Bottollier. Elle mène à Marseille un projet de création à partir d’ateliers, Sosie(s), avec une dizaine de danseuses originaires des Comores. Deux premières ouvertures publiques ont eu lieu à la Friche la Belle de Mai en décembre 2016.

En 2017, Julie Kretzschmar adapte et met en scène Tram 83, premier roman de Fiston Mwanza Mujila, l'une des nouvelles voix de la littérature congolaise. La création a lieu en septembre 2017 aux Francophonies en Limousin (Limoges) suivie d'une tournée nationale en 2018.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.