Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Hubert Colas

Hubert Colas

France

Voir aussi : Diphtong Cie , Actoral

Suivre aussi Hubert Colas sur :

Ajoutez un lien vers twitter, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Nous campons sur les rives

La Parafe

lundi 10 février 2020

Penser notre présence au monde avec Mathieu Riboulet

Par Floriane Toussaint

Nous campons sur les rives est né de la rencontre d’un metteur en scène, d’un acteur et d’un auteur, Mathieu Riboulet. Ce dernier est mort l’an dernier, et les titres de ses œuvres semblent autant de promesses. Au hasard, on peut citer Quelqu’un s’approche, Le Regard de la source, Les Âmes inachevées, Deux larmes dans …...

Lire l'article sur La Parafe

Image de Nous campons sur les rives

Un Fauteuil pour l'Orchestre

mardi 28 janvier 2020

Un monde intime aux reliefs sculptés par une langue singulière

Par Nicolas Thevenot

Effectivement la simple mention de l’écrivain Mathieu Riboulet a aiguillonné mon envie plus que tout autre chose. Édité par la précieuse maison aux célèbres jaquettes jaunes, les éditions Verdier, également hôtes de Pierre Michon et Pierre Bergounioux, Mathieu Riboulet est de ces auteurs dont l’écriture saisit dès les premiers mots, révélant un monde intime aux reliefs sculptés par une langue singulière, construisant une œuvre profondément humain...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'Orchestre

Image de Nous campons sur les rives

Sceneweb

vendredi 24 janvier 2020

Mathieu Riboulet, de feu et de glace

Par Vincent Bouquet

Hubert Colas confie à Frédéric Leidgens et Thierry Raynaud deux textes – Nous campons sur les rives et « Dimanche à Cologne » – de l’auteur disparu il y a près de deux ans. Un projet ambitieux à la réussite inégale. S’aventurer hors des sentiers strictement théâtraux est un exercice toujours périlleux. Il l’est sans …...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Nous campons sur les rives

Toutelaculture

vendredi 24 janvier 2020

"Nous campons sur les rives", le talent de Mathieu Riboulet sublimé par Hubert Colas

Par Amelie Blaustein Niddam

Hubert Colas met en scène jusqu’au 26 janvier puis du 6 au 9 février deux textes de Mathieu Riboulet dans une direction d’acteurs et une scénographie à couper le souffle....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Nous campons sur les rives

Grazia.fr

mardi 21 janvier 2020

"Nous campons sur les rives", la vie, toujours

Par Pedro Morais

Hubert Colas met en scène les textes de l'écrivain disparu Mathieu Riboulet. A découvrir d'urgence....

Lire l'article sur Grazia.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Rue89 Strasbourg

mardi 14 janvier 2020

Julien Gosselin dissèque l’intarissable violence du monde : un spectacle de dix heures

Par Tristan Kopp

Julien Gosselin met en scène trois romans de Don DeLillo. Ce spectacle de dix heures aborde le terrorisme, l'économie et la violence globale....

Lire l'article sur Rue89 Strasbourg

Image de Vallende man (Falling man)

Le Monde.fr

mercredi 20 mars 2019

Gosselin-DeLillo, les mots dans la chair

Par Fabienne Darge

Après sa trilogie à Avignon, le metteur en scène poursuit son adaptation magistrale avec « L’Homme qui tombe ». Le 17 mars, c’est à Amsterdam, à l’International Theater dirigé par Ivo van Hove, que Julien Gosselin a fait de nouveau sensation lors de la première de Vallende Man (« L’Homme qui tombe »). Le public s’est levé comme un seul homme, à l’issue de la représentation,...

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Attractions Visuelles

samedi 22 décembre 2018

Ampleur du souffle

Par Karminhaka

Depuis « 2666 », on a fini par s'habituer à la démarche monstre de Julien Gosselin, consistant à proposer d'adapter des textes non originaires du champ théâtral, mais surtout à s'appuyer sur ces textes pour en faire des propositions fleuves. La trilogie « Joueurs, Mao II, Les noms » ne déroge pas à cette approche par son ampleur : un peu plus court que 2666 (9h !), les trois parties proposant des textes différents de Don DeLillo....

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Freakwithatrousseau

mardi 04 décembre 2018

“Joueurs, Mao II, Les Noms”, based on the novels Players

Par Redaction

For Gosselin, the experience of a performance has to be integrated into everyday life; the play should, as far as possible, form part of the viewer’s day in the same was as reading a book would. This is why his shows are so long and the spectators are allowed to leave the auditorium at any point - and come back if they wish (despite the discomfort it may cause other members of the audience). Although there are intervals between the three stories, those are also f

Lire l'article sur Freakwithatrousseau

Image de Joueurs, Mao II, les noms

M La Scène

vendredi 23 novembre 2018

L'Effacement des repères

Par Marie-Laure Barbaud

Joueurs ouvre la trilogie de Julien Gosselin sur l'oeuvre de Don Delillo : 9H pour interroger l'histoire intime de la violence politique aux Etats-Unis....

Lire l'article sur M La Scène