Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Daniel Mesguich

France – Né(e) en 1952

Présentation

Après avoir été élève au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris dans les classes d'Antoine Vitez et de Pierre Debauche, il y est professeur depuis 1983.

En 1974, il a fondé sa compagnie, le Théâtre du Miroir, de 1986 à 1988, il a dirigé le Théâtre Gérard - Philipe de Saint-Denis, et de 1991 à 1998, a dirigé le Théâtre National de Lille Tourcoing ( La Métaphore).

En 1998, il crée une nouvelle compagnie : Miroir et Métaphore.

Metteur en scène de théâtre...

Il a monté, notamment, des textes classiques : Marivaux (Le Prince travesti, La Seconde surprise de l'amour) ; Jean Racine (Britannicus, Andromaque, Bérénice, Mithridate, Esther) ; Anton Tchekhov (Platonov) ; Paul Claudel (Tête d'Or) ; Victor Hugo (Marie Tudor) ; William Shakespeare (Hamlet, Le Roi Lear, Roméo et Juliette, Titus Andronicus, La Tempête, Antoine et Cléopâtre) ; Molière (Dom Juan) ; An-Ski (Le Dibbouk) ; Sophocle (Electre) et Euripide (Médée), Kleist (Le Prince de Hombourg) ; des textes contemporains : Julius Amédé Laou (Folie ordinaire d'une jeune fille de Cham) ; Gaston Portail (Boulevard du boulevard) ; Hélène Cixous (L'Histoire qu'on ne connaîtra jamais) ; Clarisse Nicoïdski (Ann Boleyn ; Le Désespoir tout blanc) ; Jean-Paul Sartre (Le Diable et le Bon Dieu)...

Metteur en scène d'Opéra...

Il a monté, notamment, Le Grand Macabre de Ligeti (à l'Opéra de Paris), L'Amour des trois oranges de Prokofiev (à l'Opéra Comique), La Passion de Gille de Boesmans et Mertens (au Théâtre royal de la Monnaie à Bruxelles), Der Ring des Niebelungen, la Tétralogie de Wagner (à l'Opéra de Nice et au Théâtre des Champs-Elysées), Le Bal masqué de Verdi (à l'Opéra de Lille), Go-gol de Michaël Lévinas (au Festival Musica à Mulhouse et à l'Opéra de Montpellier), La Vie parisienne d'Offenbach (à la Comédie Française), Wozzeck d'Alban Berg (à l'Opéra de Montpellier), Des saisons en enfer, Rimbaud et Verlaine de Marius Constant (au Printemps des Arts de Monte-Carlo, 1999), Le Fou de Landowski (à l'Opéra de Montpellier), Le Manège de Manon Landowski, comédie musicale (à Los Angeles), Elephant Man de Laurent Petit-Girard (à l'Opéra de Prague et l'Opéra de Nice), La Damnation de Faust de Berlioz (à l'Opéra de Leipzig), Les Contes d'Hoffmann (à l'Opéra de Pékin),...

Acteur de théâtre...

Il a joué, notamment, Hamlet, Platonov, Camille Desmoulins, Pascal, Dom Juan...

Acteur de cinéma...

Il apparaît au générique de grands films signés, notamment, Michel Deville (Dossier 51), Costa Gavras (Clair de femme), François Truffaut (L'Amour en fuite), Ariane Mnouchkine (Molière), Francis Girod (La Banquière), Alain Robbe-Grillet (La Belle captive), Yves Boisset (Allons z'enfants), José Pinheiro (Les mots pour le dire, La Femme fardée), James Ivory (Quartett, Jefferson à Paris, Le Divorce), Bernard Rapp (Tiré à part), Iradj Azim (Les Iles, Le Radeau de la méduse) et, dernièrement, Sam Garbarski (Le Tango des Rashevski)...

Pour la télévision...

Il a joué, notamment, les rôles de Napoléon, Berlioz, Kafka, etc. Il a conçu et réalisé, avec Frank Verpillat, Un rêve de Racine, documentaire de 52 minutes, pour la Cinquième.

Daniel Mesguich intervient régulièrement comme récitant dans de prestigieux concerts, et a enregistré de nombreux textes pour la radio. Outre de nombreux articles et préfaces sur le théâtre, il a cosigné, avec Xavier Maurel, une adaptation de La Vie parisienne d'Offenbach (L'Avant-Scène) et une traduction de La Tempête de Shakespeare (éditions de la Comédie Française). Il a traduit Médée d'Euripide, Titus Andronicus de Shakespeare (éditions la Différence), Antoine et Cléopâtre de Shakespeare (éditions Verdier) et dernièrement, Le Prince de Hombourg, de Kleist (Ed. Le Bord de l'eau). Il est l'auteur d'un essai théorique sur le théâtre, L'Eternel éphémère (éditions Verdier), de textes d'accompagnement d'Andromaque de Racine (éditions Gallimard), et d'un livre d'entretiens avec A. Spire, Le Passant Composé (Le Bord de l'eau).

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Voir un exemple Je m'abonne