Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Christiane Cohendy

France

Présentation

Elle obtient le Prix du Syndicat de la Critique 1995 "Meilleure comédienne de l'année" et le "Molière 1996 de la Meilleure Comédienne" pour sa création avec Michel Aumont dansDécadence au Théâtre National de la Colline, mis en scène par Jorge Lavelli.

Elle a récemment interprété :
Et puis, quand le jour s'est levé, je me suis endormie de Serge Valletti, mise en scène Michel Didym, création au Théâtre National de la Colline.
Elle interprète la Reine, dans Hamlet de Shakespeare, mise en scène Moshe Leiser et Patrice Caurier, T.N.M. Montréal, Théâtre Nanterre Amandiers, Théâtre du Gymnase àMarseille.
Elle joue OEnone dans Phèdre de Racine, mise en scène Patrice Chéreau, Odéon Théâtre de l'Europe, Ruhrtriennale Bochum.
Fanfare de Georges Lavaudant, mise en scène Georges Lavaudant, chorégraphie Jean-Claude Gallotta, Odéon Théâtre de l'Europe, Madrid, Shizuoka
Elle interprète Clytemnestre , dans L'Orestie d'Eschyle, mise en scène Georges Lavaudant, Piccolo Theatro Milan, Odéon Théâtre de l'Europe, T.N.Barcelone,T.N.M . Montréal.

Les premières années, elle participe à la création du Théâtre Eclaté d'Annecy avec Alain Françon.
Elle interprète Maguerite, dans Faust-Salpêtrière de Goethe, mise en scène Klaus-Michael Grüber, Festival d'Automne à Paris.

Puis, elle devient membre du collectif artistique du T.N.S. dirigé par Jean-Pierre Vincent et joue dans Germinal de M. Deutsch, et interprète Célimène, dans Le Misanthrope de Molière.

Elle rencontre André Engel qui la met en scène dans Trotsky à Coyoacan de H. Lange, Baal de Brecht, Un week-end à Yaîk d'après S. Essenine, Kafka Théâtre Complet d'après Franz Kafka, Penthésilée de Kleist.

Elle choisit ensuite de vivre les aventures théâtrales les plus variées et n'a cessé d'inventorier de nouvelles visions et des pratiques différentes grâce à des metteurs en scène tels queLa Cerisaie (Lioubov)et @#Trois Soeurs (Olga) de Tchekhov, La Mission de Heiner Müller#@ ; Le Perroquet vert d'Arthur Schnitzler ; Jorge Lavelli : Kvetch (Donna) et Décadence (Helen et Sybil) de Steven Berkoff, L'Amour en Crimée de Slawomir Mrozek, Maison d'Arrêt (Vera) d'Edward Bond ; André Engel : Légendes de la Forêt viennoise (Valérie) de Horwath ; Georges Lavaudant : l'Orestie, Fanfare ; l'écrivain Christian Rullier dont elle a interprété : Le Plus Beau de l'Histoire mise en scène Marylin Alasset, Il marche et Annabelle et Zina mise en scène Jacques Kraemer(Théâtre du Rond-Point).

Elle a elle-même dirigé sa première prestation scénique dans son monologue C'est-à-dire (Comédie de Reims, Odéon Théâtre de l'Europe).

Christiane Cohendy joue régulièrement au cinéma et à la télévision avec, notamment :
Gérard Mordillat, Edouard Niermans, Fabrice Cazeneuve, Chantal Ackerman, René Allio, Bernard Stora, Philippe Le Guay, Richard Dindo, Christian de Challonge, Jean-Paul Rapeneau, Gérard Depardieu, Joyce Bunuel.

Elle dirige également des ateliers de jeu et de recherches théâtrales.

A mis en scène

Les Orphelins, de Jean-Luc Lagarce, Théâtre Ouvert
Archéologie, co-écrit avec Daniel Emilfork et Frédéric Leidgens, Théâtre Paris-Villette
Domaine Public, co-réalisé avec Robert Cantarella, Festival d'Avignon 96.
C'est àdire de Christian Rullier, Comédie de Reims, 2001
Moi et Baudelaire de Christian Rullier, Théâtre du Rond Point, 2004

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.