Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Brigitte Jaques-Wajeman

Brigitte Jaques-Wajeman

France

Présentation

Actrice et metteur en scène. Directrice du Centre dramatique national d'Aubervilliers de janvier 1991 à juin 1997. Directrice de la Compagnie Pandora depuis 1976.2003
Britannicus de Racine, Comédie Française.
Le Voyage de Benjamin de Gérard Wajcman, Centre Dramatique National de Sartrouville, coproduction, tournée.
Viol de Danièle Sallenave, Théâtre du Rond-Point, co-production.

2002
Pseudolus de Plaute, traduction de Florence Dupont Auditorium du Louvre.
La Marmite de Plaute, Théâtre de La Tempête.

2001/02
Ruy-Blas de Victor Hugo, Comédie Française, salle Richelieu.
Peine d'Amour Perdue de Shakespeare, en langue anglaise, Western Michigan University, Kalamazoo, Etats-Unis.
La Bonne âme du Setchouan de Bertolt Brecht, traduction François Ray, ENSATT.
La Marmite de Plaute, traduction Florence Dupont. Coproduction Auditorium du Louvre.

2000
Hedda Gabler de Henrik Ibsen, traduction François Regnault.
L'Odyssée d'Homère, traduction Philippe Jaccottet. Festival d'Avignon, Auditorium du Louvre.

99/00
Dom Juan de Molière, tournée nationale et au Théâtre National de l'Odéon.

1999
L'Enéide de Virgile. Coproduction Auditorium du Louvre, Festival de Marseille.

1998
Dom Juan de Molière. Coproduction Comédie de Genève.

Mises en scène au Centre dramatique national d'Aubervilliers :

1997
Sertorius de Pierre Corneille.

1996
Le Millénaire approche et Perestroïka de Tony Kushner.
Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jaques, d'après Sept leçons de Louis Jouvet. Création en lituanien à Vilnius (Lituanie).

1993
Angels in America de Tony Kushner, traduction de Gérard Wajeman et Jacqueline Lichtenstein. Création au Festival d'Avignon.
Le Jeu du Narcisse, Opéra - Livret de Gérard Wajeman, musique de Marc-Olivier Dupin.
La Place Royale de Pierre Corneille.
Mme Klein de Nicholas Wright, traduction de François Regnault.

1992
La Place Royale de Pierre Corneille. Entretiens avec Pierre Corneille composés par Brigitte Jaques et Jacqueline Lichtenstein.
La Mort de Pompée de Pierre Corneille.

1991
La Nuit de l'iguane de Tennesse Williams, traduction de Gérard Wajcman (Comédie-Française / Théâtre d'Ivry).

Brigitte Jaques est nommée à la direction du Théâtre de la Commune Pandora, CDN d'Aubervilliers en compagnie de François Regnault.

1990
Partage de Midi de Paul Claudel.
L'Imposture d'après le roman de Georges Bernanos, adapté par Gérard Wajcman et Pascal Bonitzer.
L'Impostura de Georges Bernanos, adaptation de Pascal Bonitzer et Gérard Wajcman, traduction en italien de Luigi Lunari.Création au Festival de San Miniato (Italie),juillet 1989.
Horace de Pierre Corneille, précédé de Horace de Heiner Müller#@. Prix Arletty 1989 pour la mise en scène.

1998
Sophonisbe de Corneille.

1987
Reprise d'Elvire Jouvet 40.

1986
Création d'Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jaques, d'après Sept leçons de Louis Jouvet données en 1940 au Conservatoire National de Paris. Elvire Jouvet 40 film de Benoît Jacquot, production INA, FR3 et la Sept. Regarde, regarde de tous tes yeux de Danièle Sallenave(production Théâtre National de l'Europe).

1985
La Mort de Pompée de Corneille.

1983
Avec ses élèves de l'ENSATT, Brigitte Jaques monte La Surprise de l'amour de Marivaux.

1982
Festival « Les Intérieurs » - Mise en scène en collaboration avec Marcel Bozonnet de Chambre obscure de François Regnault (non éditée).

1981
Brigitte Jaques est nommée professeur d'art dramatique à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) rue Blanche.

1980
Mais on doit tout oser puisque... de François Regnault (Ed. Navarin)

1979
Mise en scène de trois pièces de Théâtre Musical, direction Jacques Mercier avec l'Ensemble Inter-Contemporain.
Aventures, Nouvelles Aventures de Ligeti, Huit chants pour un roi fou de Maxwell Davies, Je vous dis que je suis mortde Georges Aperghis (livret François Regnault).
Faisons un Opéra de Benjamin Britten, direction Claire Gibault. Reprise à l'Opéra de Lyon en 1980. L'Embranchement de Mugby (Ed. de Minuit) d'après Charles Dickens, dans une adaptation de François Regnault.

1977
Le Bain de Diane de Pierre Klossowski.

1976
Paysage de ruine avec personnages de Danièle Sallenave, fragments de roman (Ed. Flammarion). Réalisation d'un film pour le Centre Audio-visuel de Saint-Cloud par Sylvain Roumette.

Fondation de la Compagnie Pandora, avec François Regnault, premières subventions du Ministère des Affaires Culturelles.

1975
Le Baladin du monde occidental de J.M Synge, dans une nouvelle traduction de François Regnault (Ed. Navarin). Reprise du spectacle au Théâtre d'Orsay (Direction Renaud-Barrault). A cette occasion deux films sont réalisés : Un film de Benoît Jacquot sur les répétitions pour l'INA. Un film de Bernard Sobel sur le spectacle pour France 2.

1974
Brigitte Jaques réalise sa première mise en scène, en créant
pour la première fois en France dans sa version intégrale :
L'Eveil du Printemps de Wedekind dans une traduction de François Regnault (Ed.Gallimard - Col. Théâtre du Monde).

En tant que comédienne :

1969/74 Brigitte Jaques a pour professeur Antoine Vitez et travaille en tant qu'actrice dans plusieurs de ses spectacles :
La Parade de Loula Anagnostaki, La Mouette de Tchekhov (rôle de Nina), Le Précepteur de Lenz et Vendredi ou la vie sauvage d'après M.Tournier.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.