Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Logo du partenaire

En partenariat avec
La Mousson d'Été (287 vidéos associées)

Perdre la tête / Perder la cabeza

texte français de Armando Llamas Lecture dirigée par Michel Didym. "Perdre la tête", comme tout l’œuvre dramatique de Jaime Chabaud, renoue avec la tradition, longtemps négligée, du "théâtre de genre". Il s'agit ici d'un thriller trépidant aux couleurs violentes d'une baraque de fête foraine où se côtoient journalistes, policiers, femmes fatales, politiciens véreux, tueurs à gages, le tout aux années quarante à Mexico City. L' intrigue politique doublée d'une "série noire" -mais où est passée la tête de Don Celestino ? -est menée avec violence et cruauté et nous tient en haleine jusqu'à la fin, comme dans un film. Né en Mexico, il appartient à la plus jeune génération des dramaturges mexicains. Il a reçu plusieurs prix comme le Premio Nacional de Dramaturgia « Fernando Calderón » del gobierno de Jalisco en 1990, un des prix les plus importants du Mexique, pour Que Viva Cristo Rey !, qu’il a crée deux ans plus tard. Il a publié et monté un grand nombre de ses pièces, entre autre Temperanito y en ayunas (1989), El ajedreciasta (1993), Y los ojos al revés (1999). Comme investigateur théâtral il a publié différents livres sur la dramaturgie mexicaine du XIXième siècle, de nombreux articles dans la presse mexicaine. Perdre la tête a reçu el Premio Oscar Liera como « Mejor dramaturgia actual » en 1995. Ses derniers pièces sont Sin pies ni cabeza et Talk Show (1999).

Détail de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 2 minutes 27 secondes
  • Lieu : Pont-à-Mousson
  • Participants/comédiens : Rolf Abderhalden, Géraldine Bourgue, Jean-Yves Chatelais, Alain Fromager, Vincent Garanger, Daniel Martin, Christine Murillo, Charlie Nelson, Grégoire Oestermann, Agnès Sourdillon
  • Copyright : theatre-contemporain.net
  • Ajoutée le 25/08/2002
  • Type : Lecture (document vidéo)

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo