Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

"Germinal", extraits

Peut-on classer toutes choses en deux catégories : celles qui font pocpoc et celles qui ne font pas pocpoc ? Difficile de répondre sans essayer. Les protagonistes de Germinal fabriquent un monde à partir du néant – ici, un plateau de théâtre nu – et se heurtent à des problèmes aussi absurdes que fondamentaux, provoquant rire et étonnement. Eux-mêmes ne sont pas vraiment des humains, ni même des comédiens, avant d'avoir découvert la pensée, le moyen de la communiquer et de pouvoir ainsi former une communauté. Une micro-population dont les membres tâtonnent et se cognent, trouvent et fanfaronnent, se défient parfois, mais construisent ensemble, immanquablement. Peu à peu, ils gagnent en agilité et en maîtrise des technologies, jusqu'à mettre en péril la stabilité et la cohérence de l'environnement qu'ils ont construit. Pour cette création, Halory Goerger et Antoine Defoort ont compulsé méthodiquement toutes les notices Wikipédia relatives aux théories de l'information, à l'organisation des savoirs ainsi qu'à l'histoire des sciences et des techniques. À la manière d'un jeu vidéo comme Civilization, les comédiens débloquent une à une toutes les connaissances nécessaires pour passer de l'âge de pierre au lancement d'une fusée. La trajectoire des quatre compères de Germinal est moins spectaculaire, mais tout autant truffée d'embûches et de rebondissements. Sans avoir l'air d'y toucher, ils accomplissent une épopée dans un mouchoir de poche, où il est question de stabilité quantique, de taxinomie, de Dieu et du théâtre. Un théâtre que les quatre interprètes découvrent et construisent en même temps qu'ils découvrent et construisent le monde. Car Germinal a aussi des allures de « grande fresque socialiste », comme le notent Antoine Defoort et Halory Goerger, dans l'examen qu'ils proposent de la formation d'un collectif et des négociations qui jalonnent son évolution.

Plus d'information sur : "Germinal"

Détail de la vidéo

  • Durée : 3 minutes 31 secondes
  • Lieu : Cour d'honneur du Palais des Papes
  • Copyright : La compagnie des Indes / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 15/07/2013

À propos de...

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Autre(s) vidéo(s) associée(s)

Vidéos populaires

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)