Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

En partenariat avec
Festival d'Avignon (2277 vidéos associées), Cemea (110 vidéos associées)

Dialogue avec FC Bergman pour "The Sheep song"

Du vide d’un plateau plongé dans le noir, se dessine un mouton. De ces limbes entre ciel et terre, la silhouette bouclée et immaculée, broute parmi ses congénères. Insatisfait de sa condition, l’animal aspire à une autre vie. Plus héroïque. Bien décidé à ne plus camper sur ses quatre pattes, notre ruminant entreprend de s’élever. Naïf ? Ambitieux ? Quel que soit son motif, il défie les lois de la nature et conclut un pacte faustien. Le ciel s’assombrit, la terre frémit… Ainsi commence l’odyssée de notre mouton, créature mi-animale mi-humaine, dont le destin place sur la route un cortège de personnages haut en couleur. Les tableaux défilent et ses péripéties émouvantes se métamorphosent en mésaventures tragiques. Les FC Bergman nous content une épopée allégorique sans paroles, dont la puissance s’inspire des primitifs flamands, de la beauté du langage des corps et des émotions des bestiaires. Le collectif anversois invente une fable animalière moderne à la trame empruntée à la moralité médiévale. Il nous parle de l’homme, cet animal pas tout à fait comme les autres, tiraillé entre la crainte du changement et le désir existentiel de transcender les limites. Un périlleux voyage dans la tragédie humaine.

Plus d'information sur : "The Sheep song"

Détail de la vidéo

  • Langue : français
  • Lieu : Église des Célestins (Avignon)
  • Participants/comédiens : FC Bergman. Rencontre animée par les Ceméa.
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon / Ceméa
  • Ajoutée le 20/07/2021
  • Type : Rencontre (document vidéo)

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Autre(s) vidéo(s) associée(s)

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)