Prometéo

Prometéo

de Rodrigo García

Texte original : Prometéo traduit par Denise Laroutis, Marcial Di Fonzo Bo

Écrit en 2002 - français

Présentation

Et comment un crime peut devenir un acte poétique et non un délire, un accès de folie, une vengeance ?
Comment cette expérience, l'expérience poétique de tuer, peut devenir autre chose, quelque chose qu'on ne pourrait pas qualifier de pathologie ?
Un crime qui figurerait dans une anthologie auprès de Celan, Rimbaud, Hölderlin...
Rentre et réfléchis, fils de pute.
Enferme-toi chez toi et ressers-toi ta boisson préférée.
La douleur existe.
Et il faut répondre à la douleur.
Et il est douloureux de répondre à la douleur par la douleur, c'est-à-dire : en provoquant la douleur ; c'est-à-dire : en ajoutant de la douleur à la douleur. En ajoutant de la douleur au monde on n'arrivera à rien.
Réfléchis, fils de pute.

Nombre de personnages

  • 2 homme(s)
  • 2 femme(s)
  • Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

    Contactez l'éditeur pour toute demande de représentation

    Complément d'information

    Nouvelle traduction pour la mise en scène de François Berreur (festival d'Avignon)