Écrit en 2007 - français

Présentation

Ce sont des extraits du journal de Jacques Foccart consacré à cette période qui nous ont permis de construire ce spectacle : les troubles du mois de mai 1968 vécus de l’intérieur du Palais de l’Elysée. Les premières révoltes n’inquiètent personne. Pompidou est en Afghanistan, de Gaulle part en Roumanie... On compte sur le ministre de l’Intérieur, Christian Fouché, pour rétablir l’ordre. Rien n’y fait. La peur, la fièvre obsidionale gagnent les hommes du pouvoir. Et les jours du mois de mai passant, de Gaulle se met à passer lui aussi. «La France de ce mois de mai est une France morte.» Il faut aider le Général à se relever !

Nombre de personnages

  • 5 homme(s)
  • Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.