Couverture de Münchhausen ?

Münchhausen ?

de Fabrice Melquiot


Münchhausen ? :Proposition d'activité

Extrait du dossier pédagogique propos par le théâtre Am Stram Gram à l'occasion de la mise en scène de Joan Mompart.

Extrait

(premier chapitre, Voyages en Russie et à Saint-Petersbourg, pp.8-9, éd. José Corti)

« Aucun signe, aucun bruit qui m’indiquât la présence d’un village : le pays tout entier était enseveli sous la neige, et je ne savais pas la route.
Harassé, n’en pouvant plus, je me décidai à descendre de cheval ; j’attachai ma bête à une sorte de pointe d’arbre qui surgissait de la neige. Je plaçai, par prudence, un de mes pistolets sous mon bras, et je m’étendis sur la neige. Je fis un si bon somme, que lorsque je rouvris les yeux il faisait grand jour. Quel fut mon étonnement, lorsque je m’aperçus que je me trouvais au milieu d’un village, dans le cimetière. Au premier moment, je ne vis point mon cheval, quand, après quelques instants, j’entendis hennir au-dessus de moi. Je levai la tête, et je pus me convaincre que ma bête était suspendue au coq du clocher. Je me rendis immédiatement compte de ce singulier événement : j’avais trouvé le village entièrement recouvert par la neige ; pendant la nuit, le temps s’était subitement adouci, et, tandis que je dormais, la neige, en fondant, m’avait descendu tout doucement jusque sur le sol ; ce que, dans l’obscurité, j’avais pris pour une pointe d’arbre, n’était autre chose que le coq du clocher. Sans m’embarrasser davantage, je pris un de mes pistolets, je visai la bride, je rentrai heureusement par ce moyen en possession de mon cheval, et poursuivis mon voyage. »

Proposition d’activité 1 : entre vérité et mensonge

Lire l’extrait original des Aventures du Baron de Münchhausen ci-dessus (repris dans la pièce) avec les élèves.

Temps d’échange :

connaissez-vous l’expression “raconter des cracs” ? des expressions similaires ? (Expressions synonymes en français : Mentir comme un arracheur de dents, raconter des salades, faire le fanfaron, faire une promesse de gascon.).

Jeux autour du vrai et du faux à faire en classe :

- Raconte par écrit un voyage que tu as fais, en y ajoutant un élément extraordinaire. Lis- ensuite à voix haute à tes camarades ton récit (ou échange le tien avec celui d’un camarade) en essayant d’être le plus convaincant possible.
- Jeu oral et collectif du « on dirait que ... ». Inventer au fil de la parole, dans l’ordre où se trouve les élèves dans la salle. Chacun doit continuer à inventer (une phrase debutant par “on dirait que”), en tenant compte de ce qui a été dit avant son tour. On peut éventuellement donner au depart un cadre, par exemple : un lieu (comme l’hôpital) et une relation entre des personnages (un père et un fils ; un groupe d’amis).


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.