Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Songe d’une nuit d’été »

Songe d’une nuit d’été

mise en scène Joan Mompart

:Présentation

Titania et Obéron sont, pour moi, les représentants emblématiques des forces de la nature. Quel rapport entretient-on aujourd’hui avec ces forces ? S’en soucie-t-on ? Je ne tiens pas à parler directement de pollution, ou de désastre écologique, mais pour moi, Titania et Obéron sont des « abandonnés ». Nous tâchons de les représenter comme des rois déchus, des créatures dont on a dévasté l’habitat, dont on n’a pas écouté la sagesse ancestrale. Des êtres par conséquent malades et défaillants.  

 

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.