Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Qui a peur du loup ? & Macbeth »

Qui a peur du loup ? & Macbeth

Matthieu Roy (Mise en scène), Aurélien Dumont (Musique), Jean-Michaël Lavoie (Direction musicale), Christophe Pellet (Texte), William Shakespeare (Texte)


:Présentation

Équipés de casques audio, les spectateurs, petits et grands, suivront les aventures des personnages dans une grande proximité avec les acteurs, les chanteuses et la musicienne. Dans leur casque, musique, chant, voix et bruits se mélangeront pour créer un univers fantastique et décupler leur ressenti et leurs émotions.


QUI A PEUR DU LOUP ?

« DIMITRI : Je veux bien que tu me transformes.
Mais je ne veux pas être Foxie : je veux être un loup »

Dimitri et Flora ont 8 ans. Ils inventent entre eux leur monde, « plus beau », pour échapper à leur quotidien trop gris à leurs yeux. Leur pays se remet à peine d’une guerre dont ils perçoivent encore les traces : « Tout est cassé ».
La mère de Dimitri est partie travailler en France pour gagner de l’argent tandis que son père continue à faire la guerre dans un pays voisin. Dans ses rêves, Dimitri croit traverser la forêt, accompagné de Skate, sa planche à roulettes, pour retrouver les êtres qui lui sont chers et qui lui manquent.
Flora noircit avec ses dessins d’animaux les pages blanches de ses cahiers. Elle transforme ses camarades pour les rendre « plus beaux ». Un jour, elle propose à Dimitri de le dessiner en loup. Une étrange magie opère alors…


MACBETH

LADY MACBETH :
On n’a plus rien, tout est gâché
Quand on obtient sans joie ce que l’on désirait ;
Être ce qu’on détruit serait moins dangereux
Que par sa destruction vivre un bonheur peureux

Le glorieux Macbeth rencontre trois sorcières qui, par leur prophétie, chamboulent son plan de carrière : elles lui annoncent qu’il va monter en grade – passant de Thane de Glamis à Thane de Cawdor avant de devenir Roi. À peine ont-elles achevé leurs dires que le Roi le nomme effectivement Thane de Glamis, pour le récompenser de sa bravoure. Dès lors, le poison se distille dans les pensées du jeune promu qui se projette déjà sur le trône. Cette ambition, partagée avec sa femme, engage le couple à se précipiter dans une série d’actes sanglants.
Une lutte à la vie à la mort commence alors entre Macbeth et Lady Macbeth, mais également à l’intérieur d’eux-mêmes : le remords, la peur et la compassion affrontent la soif de pouvoir et la folie. La verve Shakespearienne portée par l’univers musical entraînera le spectateur dans les tréfonds de ce combat.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.