Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Piscine(s) »

Piscine(s)

mise en scène Matthieu Cruciani

:Présentation

Personnage principal de nombreux romans, de nombreux films, la piscine privée est un objet de fascination.
Objet de luxe. De détente. Objet visuel, désarmant de simplicité, elle irrigue divers imaginaires, des films de Godard aux photographies de Gregory Crewdson, des tableaux d’Hockney aux romans de Bret Easton Ellis. De Delon à Burt Lancaster. C’est l’endroit des baptêmes. C’est la scène de drames possibles, de noyades de star du rock, de scènes de crime, c’est le danger tapis derrière le confort.

François Bégaudeau nous présente ici la chronique acidulée d’une société comme endormie, nous y suivons Paul, Sarah, Suzanne, d’autres encore, qui voient passer les années, les fêtes, les anniversaires, se voyant vieillir et avancer dans la vie, d’apéritifs en siestes, de discussions en souvenirs, au bord d’une piscine. Avec ce motif narratif inquiétant et fantastique : plonger dans une piscine à une période de sa vie, en ressortir dans une autre. Recomposer le puzzle.

Et de voir le monde autour de soi offrir ses variations, en nageant dans ses souvenirs.

Chemin faisant se dessine le panorama ensoleillé d’un monde de fantômes, ici en maillot de bain d’Eve et d’Adam, drôles et tragiques à la fois. Tout nous invite à la douce et dangereuse dérive de cette société cherchant son Ithaque, de métamorphoses en métamorphoses.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.