theatre-contemporain.net

Accueil de « Ludwig, un roi sur la lune »

Ludwig, un roi sur la lune

mise en scène Madeleine Louarn

Club de Mediapart

:Quelle belle réussite que « Ludwig, un roi sur la lune »

Par Dashiell Donelli
publié le 2017-04-03

Dans la préface de Pierre Chevallier, nous apprenons que Ludwig, un roi sur la lune* a pris naissance sur une proposition de Frédéric Vossier à Madeleine Louarn et aux comédiens de l'€™atelier Catalyse. L'idée principale était de raconter Louis II de Bavière, les événements de sa vie, son romantisme et son amour pour l'€™art....

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

mardi 13 décembre 2016

Théâtre fragile

Par F

Ludwig, un roi sur la lune, programmé l’été dernier au Festival d’Avignon, est repris cet hiver au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. Ce spectacle est la dernière création de Madeleine Louarn avec les comédiens handicapés mentaux de l’Altelier Catalyse. Celle qui était au départ éducatrice spécialisée a mené un long travail avec ces acteurs, et a monté déjà plusieurs spectacles avec eux, désormais formée pour la mise en scène. Pour cette nouv...

Lire l'article sur La Parafe

L'alchimie du verbe

Image de la critique de L'alchimie du verbe

jeudi 14 juillet 2016

Un voyage théâtral au pays des songes et de l'amour...

Par Raphaël Baptiste

Les comédiens dans tous les rôles qu’ils interprètent, que ce soit Wagner, Sissi, des ministres, portent en eux la promesse d’un théâtre généreux, et Madeleine Louarn crée véritablement avec eux, non plus seulement une pièce de théâtre, mais une leçon de vie et d’humanité, peut-être même une belle leçon de théâtre…...

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

insense

Image de la critique de insense

mardi 12 juillet 2016

Ludwig le simple et ses frères et soeurs…

Par Yannick Butel

Loin de reprendre le décorum des Sissi de la jeune Schneider et autres bricolettes du cinéma des années 50-60, sauf à avoir en mémoire le regard triste, illuminé, vorace, inquiet d’Helmut Berger dans le Ludwig ou le crépusucle des dieux, Le Ludwig, un roi sur la lune de Madeleine Louarn, joué par les acteurs de Catalyse (groupe de comédiens handicapés), relève d’une rêverie aux mouvements oniriques où l’adaptation du journal de Louis II de Bavière fait l’objet d’un travail sonore à l’égal de celui de la poésie du même nom…

Lire l'article sur insense

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

mardi 12 juillet 2016

Un univers obsessionnel et lapidaire

Par Frédérique Roussel

La figure de Louis II de Bavière, monarque romantique et paranoïaque, a beaucoup inspiré. Le parti pris de Madeleine Louarn, avec l’atelier Catalyse, sa troupe de comédiens handicapés mentaux, n’est pas purement biographique. Il s’attache à l’univers de Louis II, sa fantasmagorie, ses obsessions, son besoin de nature et de liberté. Il y a même deux Louis II : le jeune prince rêveur et capricieux (interprété par Guillaume Drouadaine), et le vieux...

Lire l'article sur Libération.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 11 juillet 2016

Ode onirique à la différence

Par Hadrien Volle

Madeleine Louarn et les acteurs de l’atelier Catalyse s’emparent de la figure de Louis II de Bavière pour prolonger son rêve : celui d’un monarque n’ayant jamais apprécié sa fonction et ayant gardé une âme d’enfant. A la marge et grand protecteur des arts, ses raisons de vivre sont à chercher dans la musique de Wagner et l’architecture, dans laquelle il dépensait toute sa fortune....

Lire l'article sur Sceneweb

Theatreactu

Image de la critique de Theatreactu

lundi 11 juillet 2016

Fantasme lunaire

Par Ondine Bérenger

Dans cette nouvelle création menée avec les comédiens handicapés de l’Atelier Catalyse, Madeleine Louarn et sa troupe nous proposent un voyage dans la vie romantique et romancée de Louis II de Bavière, roi mythique et mystérieux, passionné d’art et d’architecture, roi en souffrance, fuyant souvent la compagnie des hommes, destitué après avoir été déclaré paranoïaque, et retrouvé mort près d’un lac....

Lire l'article sur Theatreactu

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 11 juillet 2016

Chevalier perché

Par Lola Salem

La démarche poétique ici à l’œuvre est à mi-chemin entre une narration illustrée de l’histoire de Louis II de Bavière et un geste artistique plus libre mais relativement décevant. Il apparaît que le fil diégétique n’est qu’un prétexte pour développer des thèmes propres à la mythologie romantique....

Lire l'article sur I/O Gazette

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 11 juillet 2016

Il suffit d'€™y croire

Par Rick Panegy

S’il était bien un roi sur lequel les comédiens de l’atelier Catalyse devaient un jour poser leur regard, c’était bien Louis II de Bavière. Ce Ludwig décalé, hors du monde, aux rêves et aux envies plus forts que les conventions et l’étiquette. Pour les comédiens handicapés de l’atelier Catalyse, sous la fidèle baguette bienveillante de Madeleine Louarn, l’écho se fait ici percutant : leur vie, leur jeu, leurs idées ne s’encombrent pas de codes....

Lire l'article sur I/O Gazette

Télérama

Image de la critique de Télérama

dimanche 10 juillet 2016

Quand la différence se fait cérmonie baroque

Par Fabienne Pascaud

La metteuse en scène Madeleine Louarn travaille depuis plus de vingt ans avec des comédiens handicapés. Elle a imaginé pour eux, avec eux, une revisitation de la vie de Louis II de Bavière. Et les spectateurs d'Avignon sont sous le choc......

Lire l'article sur Télérama