Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Petite dans la forêt profonde - Η Μικρή μέσα στο Σκοτεινό Δάσος »

La Petite dans la forêt profonde - Η Μικρή μέσα στο Σκοτεινό Δάσος

+ d'infos sur le texte de Philippe Minyana traduit par Dimitra Kondylaki
mise en scène Pantelis Dentakis

Pantelis Dentakis pour "La Petite dans la forêt profonde", conférence de presse du 21 juillet 2021

Partenaire : Festival d'Avignon ,

Sur une scène miniature, le mythe sanglant de Procné et Philomèle se raconte à la manière d’un conte fantastique. Tels des joueurs d’échecs, deux acteurs face à face déplacent, au plateau et à vue, cinq personnages sous emprise. Sous l’emprise de qui ? Du destin, tout simplement. Pantelis Dentakis fait de La Petite dans la forêt profonde, récit tiré des Métamorphoses d’Ovide et adapté par Philippe Minyana, une pièce indisciplinaire composée de théâtre, de micro-sculptures, de vidéo et d’une œuvre musicale terrifiante. L’histoire se joue sur plusieurs niveaux de sens métaphoriques et visuels, entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, entre les inanimés et le vivant, entre le vécu et le projeté. Dans une esthétique empruntant au film d’horreur, le travail du metteur en scène grec questionne la relation de l’humain à sa propre finitude et les stratagèmes qu’il met en place pour tenter de maîtriser l’incontrôlable. Et non sans humour, il cite un proverbe grec qui milite pour la plus grande des humilités face à notre société arrogante et manipulatrice « quand les mortels prévoient quelque chose, les dieux rient ».

Détail de la vidéo

  • Durée : 15 minutes
  • Lieu : Cloître Saint-Louis (Avignon)
  • Participants/comédiens : Pantelis Dentakis. Présentation Laurent Goumarre.
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 21/07/2021

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Vidéos populaires

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)