Accueil de « La Fin de l'homme rouge »

On en parle dans la presse et sur le web

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

jeudi 03 octobre 2019

« La Fin de l'homme rouge », requiem du désenchantement

Par Marguerite Dornier

Paru en 2013, « La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement » rappelle la littérature à son pouvoir, qu’une nécessité de complaisance neutralise souvent : le retentissement. L’essai de Svetlana Alexievitch est une clameur, celle d’une mémoire vivante et muselée

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 16 septembre 2019

« La Fin de l’homme rouge », requiem pour une utopie

Par Brigitte Salino

Dans le discours qu’elle a prononcé quand elle a reçu le prix Nobel de littérature, en 2015, Svetlana Alexievitch a dit : « Ce qui m’intéresse, c’est le petit homme. Le grand petit homme, pourrais-je dire, car la souffrance le grandit. Dans mes livres, il raconte lui-même sa petite histoire et, en même temps que sa propre histoire, il raconte la grande histoire. Ce qui nous est arrivé et ce qui nous arrive n’a pas encore été pensé, il faut le met...

Lire l'article sur Le Monde.fr

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

dimanche 15 septembre 2019

Traversée sur les ruines d’une utopie

Par Dominique Darzacq

« Le communisme avait un projet insensé : transformer l'homme « ancien », le vieil Adam ; Et cela a marché… c'est peut-être la seule chose qui ait...

Lire l'article sur WebThéâtre

Théâtr'elle

Image de la critique de Théâtr'elle

dimanche 15 septembre 2019

URSS, les larmes du peuple

Par Véro Beno

Le plateau des Bouffes du Nord est recouvert de sable. De part et d’autre, un vieux mobilier d’école gît, quasiment recouvert, on remarque même une carcasse de voiture ensevelie, dont seul le pare-brise, vitre en morceaux, jaillit du sol. Au fond de la scène, une vieille estrade......

Lire l'article sur Théâtr'elle

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

lundi 18 février 2019

“La Fin de l’homme rouge” : un beau projet de théâtre humaniste et engagé

Par Fabienne Pascaud

Avec son adaptation du livre de Svetlana Alexievitch, le metteur en scène Emmanuel Meirieu poursuit son cheminement. ...

Lire l'article sur Télérama.fr

lejdd.fr

Image de la critique de lejdd.fr

vendredi 15 février 2019

Les mots puissants de Svetlana Alexievitch dans une création bouleversante au théâtre

Par Alexis Campion

Emmanuel Meirieu met en scène d'intenses extraits du dernier roman du prix Nobel de littérature 2015, "La Fin de l'Homme Rouge", avec de grands acteurs tous poignants dont Anouk Grinberg et André Wilms....

Lire l'article sur lejdd.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 13 février 2019

Les Nobel en scène

Par Hadrien Volle

Cette semaine, Emmanuel Meirieu met en scène une nouvelle adaptation de La Fin de l’homme rouge, de Svetlana Aleksievitch. Fidèle aux questionnements qui l’accompagnent à chaque spectacle, Meirieu porte au théâtre le « témoignage de personnes brisées ». Aleksievitch a reçu le prix Nobel de littérature en 2015, est-ce fréquent de voir les lauréats de ce prix …...

Lire l'article sur Sceneweb

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

mardi 12 février 2019

« La Fin de l'homme rouge » : l'humanité à la renverse d'Emmanuel Meirieu

Par Vincent Bouquet

Sur le plateau, il ne reste que des ruines. Celles d'une école, sans doute, dont l'Union soviétique avait fait son fer de lance, avant de finir......

Lire l'article sur lesechos.fr

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

mardi 12 février 2019

Le théâtre face aux âmes captivantes de Svetlana Alexievitch

Par Jean-Pierre Thibaudat

Les livres aux voix profondes et poignantes de Svetlana Alexievitch attirent les metteurs en scène de théâtre, en France comme ailleurs. Depuis Didier-Georges Gabily naguère avec « Les Cercueils de zinc » jusqu’aujourd’hui Emmanuel Meirieu avec « La Fin de l’homme rouge ». Pour le meilleur et pour le pire....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de la critique de

Back in the USSR

Par Stéphane Capron

Emmanuel Meirieu adapte avec une grande finesse le livre de Svetlana Aleksievitch, La fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement. 500 pages de témoignages pour raconter la Russie après la fin de l’URSS. Le metteur en scène en a choisi sept, qu’il a confié à une distribution exceptionnelle.

Lire l'article sur