theatre-contemporain.net

Accueil de « L'Ecole des femmes »

L'Ecole des femmes

+ d'infos sur le texte de  Molière

:Entretiens avec Stéphane Braunschweig

Stéphane Braunschweig évoque non seulement les enjeux de sa mise en scène mais éclaire aussi les problématiques générales liées à la représentation de "L'École des femmes"

1 - Mettre en scène "L’école des femmes" aujourd’hui par Stéphane Braunschweig


Comment faire comprendre et entendre à des jeunes de 2018 l’actualité de Molière avec cette pièce de 1662, alors que pour beaucoup d’entre eux la langue en est éloignée et parfois perçue comme difficile, ou vieillie (grande comédie en alexandrins…).

2 - Les références littéraires dans la mise en scène de "L’école des femmes"


Comment évoluent les espaces au cours de la représentation, peut-on en donner un ou deux exemples, d’autant que dans les matériaux dramaturgiques vous donnez en référence le superbe texte de Proust à propos d’Albertine derrière les inflexibles barreaux dorés extrait du roman "La Prisonnière" ?

3 - Les enjeux pour mettre en scène "L’école des femmes" par S. Braunschweig


"L’école des femmes", parmi les grandes comédies de Molière, a eu une histoire scénique tout à fait passionnante (un palimpseste de visions et de partis pris qui enrichissent l’œuvre d’époque en époque) et vous en écrivez une nouvelle page passionnante. Y a-t-il des mises en scène antérieures qui vous ont inspiré ou dont vous avez voulu vous démarquer ?

4 - Les choix scénographiques et dramaturgiques de "L’école des femmes"


omment se sont élaborés vos choix scénographiques, espaces, matériaux, signes visuels utilisés, références… dont le recours à la vidéo ? L’une des questions de la pièce sensée se dérouler en dehors de la maison où est recluse Agnès est celle de nos imaginations : que se passe-t-il vraiment à l’intérieur... Comment évoluent les espaces au cours de la représentation ?

5 - Le personnage d’Agnès dans "L’école des femmes" par S. Braunschweig


Agnès jouée par Suzanne Aubert (que vous avez dirigée dans "Le Canard sauvage" d’Ibsen et qui a été aussi, parmi d’autres rôles, une "Alice au Pays des merveilles" étincelante) semble avoir un destin très sombre, son émancipation dans un monde régi par les hommes semble impossible ? Le « dénouement heureux », traditionnel d’une comédie de Molière semble mis à mal… S’agit-il de votre part d’une lecture pessimiste de la guerre des sexes ?

6 - Claude Duparfait interprète de Molière par Stéphane Braunschweig


Vous avez choisi Claude Duparfait pour jouer Arnolphe (il a été déjà un très remarqué Alceste dans votre Misanthrope et un étonnant Tartuffe), quels liens faites-vous entre ces trois rôles qui justifie ce choix de la continuité dans la distribution ?

Masquer la bannière