Accueil de « Kit de survie »

Kit de survie

Serge Teyssot-Gay (Direction artistique)


:Présentation

Kit de survie : hommage à la périphérie. Lieu de vie mais aussi posture pour regarder le monde, la périphérie est ressentie comme une zone libre. A contrario des pensées communes, elle permet à Serge Teyssot-Gay de s'échapper du monde globalisé qu'il définit comme hostile. Échappée, oui, parce que l'évasion complète est impossible ; l'hostilité que développent la mise aux normes et la mise au pas est de chaque instant. S'il avait déjà, avec Cyril Bilbeaud, pointé cette attirance pour l'angle mort – titre du premier album de Zone libre –, il invite cette fois pour Kit de survie des artistes issus d'autres périphéries du monde, habitant la lisière des genres étiquetés. Le saxophone d'Akosh Szelevenyi y rencontre les cuivres de Médéric Collignon, la voix de Marc Nammour celle de Mike Ladd, pour s'entremêler aux riffs et aux patterns de leurs hôtes. Le sextet formé explore les rythmes impairs quand nos oreilles sont habituées au système qui encourage le binaire et le manichéisme. Face aux moyens d'expansion gigantesque de l'industrie musicale, Kit de survie répond par un mode qui lui est étranger : l'invention permanente que Serge Teyssot-Gay reconnaît aux zones du bord et de l'entour. Là, tout se construit par la coexistence et la préservation des différences, dans le mouvement. Le centre peut bien garder la norme ; elle est si pauvre face à la marge.
Ce projet a été imaginé par Frédéric Deval qui nous a quittés le 27 mars 2016. Il lui est dédié.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.