theatre-contemporain.net

Accueil de « Je suis un pays »

Je suis un pays

+ d'infos sur le texte de Vincent Macaigne
mise en scène Vincent Macaigne

Rick et Pick

:Je suis un pays une cohérence touchante

Par Rick Panegy
publié le 2017-12-02

Je suis un pays est une forme de naïveté furieuse, une colère mélancolique, un élan à l'action, un pessimisme utopique. Parfois long, au discours parfois simple, il a toutefois la force poétique de......

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

Critiques Théâtres Paris

Image de la critique de Critiques Théâtres Paris

mardi 12 juin 2018

Beaucoup de bruits pour rien...

Par Philippe Chavernac

Les acteurs (avec l’aide d’un micro comme si cela ne suffisait pas…) crient, vocifèrent, éructent, se déshabillent bien sûr, dansent,… On tente de se raccrocher à un semblant de texte, mais cela part dans tous les sens, nous sommes en 2837 (à la bonne heure…)....

Lire l'article sur Critiques Théâtres Paris

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mardi 29 mai 2018

A la Colline, Vincent Macaigne fait exploser le théâtre par tous les bouts 

Par Fabienne Pascaud

Fumées blanches, sono assourdissante, sang, provocation, comédiens voyous et réflexions politiques à l’arrache… Comme toujours dans ses long spectacles, le metteur en scène conjugue mélancolie et cris, intime et collectif, et embarque le public....

Lire l'article sur Télérama.fr

Magazine Poly

Image de la critique de Magazine Poly

dimanche 11 février 2018

Interview de Vincent Macaigne qui mort le monde

Par Thomas Flagel

Vincent Macaigne convoque le bruit et la fureur du monde dans sa nouvelle création, Je suis un pays, dans laquelle il catapulte une forme secondaire pour un audacieux crash-pièce théâtral. Entretien avec un lion, tendre et cruel....

Lire l'article sur Magazine Poly

afreakwithatrousseau.co.uk

Image de la critique de afreakwithatrousseau.co.uk

lundi 22 janvier 2018

"Je suis un pays" by Vincent Macaigne

Par AFreakWithATrousseau

The best thing about the play was the conversation my friend and I had in the theatre foyer during the interval, waiting for the play to resume, wondering how it would end. In the best possible way, theatre spilling over into *real* life, sort of. I love it when it happens (far too rarely, obviously). My friend said: “These young ladies over there look like typical girls studying ‘the arts’”. And I said: “No worries, soon, they’ll be looking like us [not spoken kindly: nearing middle age,

Lire l'article sur afreakwithatrousseau.co.uk

lelitteraire.com

Image de la critique de lelitteraire.com

samedi 13 janvier 2018

Une fable fan­tasque aux réso­nances poli­tiques et métaphysiques

Par Chris­tophe Giolito

Ca com­mence dans le hall, par une alarme, qui rap­pelle l’urgence, par des invec­tives du public, qui pro­fèrent une auto­cé­lé­bra­tion du spec­tacle. La publi­cité et la pro­pa­gande poli­tique sont d’emblée tour­nées en déri­sion. Lorsqu’on entre dans la salle, la musique à fond, les cos­tumes ridi­cules des comé­diens, les invi­ta­tions à par­ti­ci­per faites au public consti­tuent une ambiance fes­tive sur­char­gée d’imprécations, d’ironie,...

Lire l'article sur lelitteraire.com

Kulturiste

Image de la critique de Kulturiste

mercredi 03 janvier 2018

Vincent Macaigne est de retour.

Par Titiane Barthel

e Festival d’Automne 2017 a accueilli à bras ouverts sur les scènes (et sur les écrans) l’enfant terrible de la mise en scène contemporaine française, j’ai nommé Vincent Macaigne. Pour préparer son retour en gloire, celui-ci a élaboré un triptyque, composé de son film Pour le réconfort, sorti au cinéma fin octobre 2017,...

Lire l'article sur Kulturiste

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

mardi 12 décembre 2017

Ecriture sans dialogue

Par F

Le hall du Théâtre des Amandiers est une fois de plus plongé dans la brume en ce mois de décembre, alors que le froid sévit à l’extérieur, et que Vincent Macaigne a envahi les lieux et mis en marche ses machines à fumée à l’intérieur....

Lire l'article sur La Parafe

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

mardi 12 décembre 2017

Le crépuscule comme préambule à  la renaissance : Macaigne, immense pays

Par Guillaume Lasserre

Avec « Je suis un pays », Vincent Macaigne signe un manifeste politico-poétique dans lequel l'humanité décadente n'a d'autre choix que de disparaitre pour mieux se réinventer. Une oe“uvre-somme éprouvante mais nécessaire où le discours révèle toutes les aliénations de notre époque. Une pièce grandiose qui terrifie....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Le Figaro

Image de la critique de Le Figaro

samedi 09 décembre 2017

Je suis un pays : Vincent Macaigne s'égare

Par Armelle Héliot

Une misérable fausse émission de télévision avec animatrice braillarde et candidats hystériques. Beaucoup de bruit, de fumée, de moyens.....

Lire l'article sur Le Figaro

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

samedi 09 décembre 2017

Plus grand que nature

Par Lorène de Bonnay

Sous-titrée « Comédie burlesque et tragique de notre jeunesse passée », la pièce « Je suis un pays », une dystopie foutraque, marque la fin d’un cycle pour Vincent Macaigne. On y retrouve avec joie son esthétique, même si elle ne possède pas la fulgurance de certains spectacles qui l’ont précédée....

Lire l'article sur Les Trois Coups