Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Hansel et Gretel »

:Le conte

Télécharger le dossier en PDF

1 - Le conte, le mythe, la fable... quelles nuances?

À l’aide d’un exercice, il est possible d’amener les élèves à s’interroger sur les points communs et les différences entre le conte, le mythe, la fable.

Propositions :
a - Chaque élève va recevoir trois textes découpés illustrant chacun des genres suivants : conte, mythe, fable puis trois étiquettes avec le nom des genres et enfin trois définitions répondant à chacun des genres.
b - Après la lecture des textes, des définitions et des noms des genres, les élèves, par groupe de deux, devront associer le genre à la bonne définition puis au texte.
c - Les groupes volontaires viendront proposer leur réponse.
Supports possibles : Barbe bleue, Hansel et Gretel pour le conte, la boîte de Pandore pour le mythe, Le chêne et le roseau pour la fable.

2 - Fabrique de contes

d - Chaque élève devra tirer au sort 7 étiquettes.
Chaque étiquette comportera l’information suivante : un héros / un point de départ / un ennemi / un but / un lieu / un ami / un objet magique.
e - À partir des informations que chaque élève aura tirées, une histoire sera élaborée. Cette expérience peut être menée à l’écrit comme à l’oral.

3 - Les contes à l’envers

Les personnages d’un conte choisi sont inversés. Les bons deviennent les méchants, les méchants deviennent les gentils, le roi devient un paysan... Demander aux enfants d’envisager les changements dans l’histoire. La fin serait-elle la même ? La morale serait-elle modifiée ?

4 - Salade de contes et si on mélangeait tout? Différents éléments issus de plusieurs contes sont mélangés et proposés aux élèves.
Exemples : la clef de Barbe Bleue, les sept nains, les cailloux du Petit Poucet, le chat botté, le château de la Belle au bois dormant...À partir de ces éléments disparates, les élèves sont amenés à inventer une nouvelle histoire.

5 - Objets et symboles dans le conte Les contes, légendes et mythes mettent souvent un objet en avant. Cet objet va être la cause d’un changement fondamental dans le cours de l’histoire. Dans Le petit Poucet, par exemple, ce sont les bouts de pain puis les cailloux qui permettent aux enfants de retrouver leur chemin... D’autres exemples peuvent être proposés aux enfants à titre de comparaison: les fioles dans Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, l’épée Excalibur dans La légende du roi Arthur...

Propositions
Objets magiques, détournement d’objets

1 - On demande à chaque élève de ramener un objet banal ou un objet du quotidien (un porte-clefs, une pile, un bibelot, brosse à dents...) qu’il devra utiliser dans sa réalisation plastique.
2 - À partir de cette proposition: «Cet objet abandonne son statut fonctionnel. Il change de statut et devient magique!» , les élèves doivent transformer leur objet afin d’en faire un objet fantastique. Ils devront déterminer ses nouvelles fonctions et le modifier en conséquence. L’élève peut toutefois s’appuyer sur la fonction initiale.

6 - Transposer le conte à une autre époque...

À partir de faits relevant d’une actualité (article de presse par exemple), les élèves modifient l’article en introduisant des ingrédients spécifiques aux contes.

Exemples : Il était une fois... Les formules magiques, l’obstacle, la quête et le dénouement heureux, la morale... nous permettent de voir comment nous pouvons transposer les contes à notre époque et comment l’on peut créer des fictions à partir de notre société contemporaine.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.