Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Gibiers du temps »

Gibiers du temps


:Présentation

CARNETS DE GIBIERS (FRAGMENTS)[1]
S'il fallait résumer Gibiers du temps I et II
Gibiers du Temps part d'une histoire ancienne, celle qu'Euripide nous a transmise : Phèdre, délaissée par Thésée, son mari parti à la guerre, séduit Hippolyte, le fils qu'il a eu d'un premier mariage. Démasquée, elle renverse l'accusation et fait sacrifier Hippolyte, devenu à ses yeux aussi haïssable qu'il était désirable. Imaginons une reprise de cette histoire, pas une nouvelle version, mais simplement ceci : Phèdre a continué sa vie mythique pendant deux mille ans. Pendant deux mille ans, elle a rejoué, répété, chaque année, l'ancienne tragédie. Chaque année, ses propres fils, Acamas et Démophon, traquent un nouvel Hippolyte pour le ramener à la couche incestueuse. Cette année, c'est Thésée, revenu des Enfers (on en revient, donc, ce n'est pas si unique), qui fera le gibier du temps. Thésée retourne dans sa ville, dont il ne reconnaît plus rien, où il ne rencontre que des monstres très ordinaires de notre temps, des bêtes de villes modernes : des femmes en bande qui luttent contre la tyrannie des hommes, des hommes qui vendent l'humanité, et la mort, à petite dose, des dieux déchus qui n'arrivent même pas à ressembler à des hommes. C'est le monde immense, le nôtre, on finira bien par le reconnaître. Un chant d'amour pour dire: lion ne peut vraiment pas les laisser faire, on ne peut vraiment pas les laisser agir impunément, qu'est-ce que vous en pensez ?

Notes

[1] Ce texte est extrait des Carnets de Gibiers rédigés durant les deux années de création des trois époques de Gibiers du Temps (1994-1995)

Didier-Georges Gabily

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.