Accueil de « Fix Me »

Fix Me

Alban Richard (Conception), Arnaud Rebotini (Musique)


:Dossier Pièce (dé)montée

Un dossier réalisé par Françoise Lhémery, professeure relais danse pour l’action culturelle au rectorat de l’académie de Caen

Édito

Dans son ouvrage Soulèvements[1], Georges Didi-Huberman écrit: « Se soulever est un geste. (...) On se soulève d’abord en exerçant son imagination. (...) Jusqu’à ce que les murs eux-mêmes prennent la parole et que celle-ci investisse l’espace public. (...) Alors tout s’embrase. (...) quelque chose est apparu, qui était décisif. »

La pièce Fix Me d’Alban Richard pose l’action comme source première de l’en- gagement. Son écriture chorégraphique est unique dans sa forme et plurielle dans sa structure. Elle révèle ainsi des centres d’intérêt multiples pour l’exploration et la créativité, laissant entrevoir la perspective d’une possible interdisciplinarité (musique, danse, littérature, histoire...).

Entre écriture des corps et écriture musicale se tissent des liens rendant de plus en plus poreuse la frontière entre les arts. Qu’elle soit scandée, chantée, jouée, criée, littéraire ou mouvement, la parole devient un acte sensible dès lors qu’elle est incarnée et signifiante. Fix Me, pièce pour quatre danseurs, est ici un objet de la pensée d’Alban Richard, qui trouve vie par un « process » structurel et interactif singulier, et qui met en exergue les pouvoirs du corps dans sa globalité.

Sommaire

Avant de voir le spectacle, la représentation en appétit

  • L’œuvre au cœur de la création
  • Le titre de la pièce, un indicateur au service de l’improvisation
  • La note d’intention

Après la représentation

  • Des mémoires... pour dire et écrire
  • Des mémoires... pour créer et danser
  • Une mémoire... pour composer et interpréter

Annexes

  • Annexe 1. Biographies d’Alban Richard et d’Arnaud Rebotini
  • Annexe 2. Note d’intention du chorégraphe
  • Annexe 3. Lexique terminologique
  • Annexe 4. La répétition publique : une interaction acteur-spectateur
  • Annexe 5. Extrait de l’entretien d’Alban Richard et Arnaud Rebotini
  • Annexe 6. Texte hip-hop

Notes

[1] Georges Didi-Huberman, Soulèvements, Paris, Gallimard/Jeu de Paume, 2010-2016.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.