Présentation - Elvis is not dad - Antony Quenet, - mise en scène Antony Quenet, - theatre-contemporain.net
Accueil de « Elvis is not dad »

Elvis is not dad

+ d'infos sur le texte de Antony Quenet
mise en scène Antony Quenet

:Présentation

Elvis is not dad de Antony Quenet est une plongée au cœur de la relation père-fils où l’intime jaillit, la dépendance déborde, la musique électrise, le verbe s’étouffe dans un album de famille réinventé.


Ce projet part de mon enfance. En Bretagne, dans un village du sud Finistère.

De mon enfance avec un père alcoolique, et d’un 33t d’Elvis qui tournait à la maison, et des cassettes qui tournaient dans l’autoradio. Ils y en avaient d’autres, mais c’était Dutronc, Lama, Mitchell… Au milieu de cette langue que je connaissais il y avait la voix d’Elvis que je ne comprenais pas, mais que je pouvais traduire, comme un espoir, dans un pays lointain, un monde merveilleux ou Elvis serait un refuge, et un père… Un père qui chanterait des berceuses.

Et si la vérité était plus amène que les faits : et si mon père était en fait Elvis, et si cet alcoolique était plutôt une star, mon héros de père, c’est tellement plus cool de vivre avec une star de rock’n’roll qu’avec un père alcoolique ! Et si le père du rock n’roll était le père de Antony. Je choisis de phagocyter l’image d’Elvis et de Jean Paul. L’autobiographie imaginaire de Jean Elvis Preslett pour vivre une vraie vie. Elvis est le premier artiste à avoir donné un concert retransmis à la télévision en mondovision dans 54 pays simultanément. L’évènement a lieu le 14 janvier 1973 à Hawaï et son audience s’est mesurée à un milliard et demi de téléspectateurs. Soit 1/3 de la population mondiale de l’époque… Plus tard, à neuf mois de là, Jean-Paul devient le père d’Antony. Donc tout cela sera à hauteur de fils. A tous les âges des fils.

Antony Quenet

Masquer la bannière