Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Demi-Véronique »

Demi-Véronique

Jeanne Candel (Conception), Caroline Darchen (Conception), Lionel Dray (Conception), Gustav Mahler (Musique)


:Présentation

Un ballet théâtral de Jeanne Candel, Caroline Darchen et Lionel Dray sur la cinquième symphonie de Gustav Mahler

C’est une chambre que le feu a détruite. Le noir a envahi l’espace, les meubles, les murs, le lit, le sol, les objets. Tout a brûlé. Un autre monde, en gestation – terre glaise, boue, eau – se recompose. Là, Jeanne Candel, Caroline Darchen et Lionel Dray, avec la mélancolie teintée d’humour qui est la leur, imaginent un ballet théâtral, une épopée musicale, guidés par l’oeuvre de Gustav Mahler.

« Ce qui frappe, ce qui captive au sens physique du terme, quand on écoute la cinquième symphonie de Mahler, c’est cette oscillation entre une humanité sans limite et quelque chose que l’on pourrait classer du côté de la parodie, de l’ironie. Mahler incorpore à sa symphonie des matériaux appartenant à la mémoire collective, un levain de musiques populaires qui viennent de loin, qui resurgissent ou plutôt apparaissent, comme des petits orchestres fantômes, tels des survivances qui évoquent les profondeurs de l’âme. »
Jeanne Candel

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.