"Grande Sérénade Nocturne" - lecture - festival "l'Europe des Théâtres"

Aucune information sur le lieu et la date

Grande sérénade nocturne
De Lasha Boughadzé
Traduit du géorgien via l’anglais (traduction : Maya Kiasashvili) en français par Clara Schwartzenberg
Direction Clara Schwartzenberg

Lasha Boughadzé écrit Grande Sérénade Nocturne en décembre 2008, suite au conflit survenu entre la Russie et la Géorgie.

Il nous livre ici un Président géorgien en proie aux doutes.
A travers une virée nocturne drôle et farfelue, où le Président se cache des Russes, l'auteur dévoile avec sensibilité un homme de pouvoir désarmé.
En simultané nous irons dans les coulisses d'une émission de télé-réalité.
Alors que la guerre est imminente, le directeur de l'émission a une priorité absolue : de Koba ou Nino – les jeunes participants – quelqu'un doit gagner... Les évènements extérieurs auront-ils raison de cette futile nécessité ?

Il ne s'agit pas d'évoquer le parcours réel du président lors des nuits précédent le conflit.
Comme à son habitude, Lasha Boughadzé passe par la fantaisie et l'humour pour évoquer le présent. Il biaise les situations pour faire apparaître leurs contradictions avec truculence.
La pièce vient d'être adaptée en français, et pour cette première lecture en France, nous vous concoctons un moment relevé d'humour et de rythme!
La lecture se verra suivie d'une rencontre avec l'équipe.

Lasha Boughadzé écrit sa première pièce, Otar, à l’âge de dix-sept ans. Il témoigne déjà, avec sa langue acérée, de l’humour et l’appétit de vivre de la jeunesse géorgienne.
Otar est éditée aux éditions l'Espace d'un Instant, suivi de pièces courtes.
Lasha est un écrivain de renom dans son pays, qui anime différentes émissions littéraires sur les radios et télévisions nationales.
Les nombreuses pièces de Lasha sont régulièrement jouées à l’étranger (Grande-Bretagne, Pologne, Russie, Allemagne). Il est l’invité de nombreux ateliers littéraires et théâtraux (MEET de St-Nazaire, Litteratur Express Lisbonn-Berlin...). Lauréat de nombreux prix littéraires, il a obtenu le prix international de la BBC en 2007 pour Quand les taxis sont attaqués.
Son imaginaire farfelu insuffle à ses pièces une fraîcheur et un dynamisme qui tranchent avec la réflexion sans illusion qu’il propose. C’est ce paradoxe qui confère à ses pièces une dimension théâtrale (et humaine) unique, qui dépasse les frontières d’un pays.

Cette lecture s'inscrit dans le cadre de la 1ère édition du festival "l'Europe des Théâtres", organisé par EURODRAM, Réseau européen de traduction théâtrale, et la Maison d'Europe et d'Orient, en partenariat avec le Théâtre national de Prishtina – Kosovo, et le Théâtre Roustavéli de Tbilissi – Géorgie.