Nocturne Danse #36

sam. 07/11/20 : 19:00 à Tremblay-en-France - Théâtre Louis Aragon

Danses d’ici et d’ailleurs

Gouâl • Filipe Lourenço

Voici une création en forme de retour aux sources d’un apprentissage, nourri ensuite de voyages et de redécouvertes… Car avant de courir sur les scènes internationales de la danse contemporaine, Filipe Lourenço s’est formé dès l’âge de huit ans aux danses traditionnelles du Maghreb. Aujourd’hui, il s’empare de l’Alaoui, danse guerrière pratiquée du nord du Maroc jusqu’à l’ouest algérien. Pour cette pièce de groupe, il puise ainsi dans la tradition, dont il veut restituer l’intensité originelle loin de tout folklore. Dans cet élan, un nouveau paysage collectif se laisse entrevoir : les six danseurs et danseuses s’en donnent à cœur joie pour jouer sur le rythme et les combinaisons spatiales, tester l’abstraction plutôt que l’ornementation… comme autant de liens tissés entre des cultures ouvertes et généreuses.

Save the last dance for me • Alessandro Sciarroni

Quand le chorégraphe Alessandro Sciarroni a découvert cette danse de salon masculine typiquement bolognaise en 2018, ils n’étaient plus que cinq en Italie à en connaître les pas ! Née au début du XXe siècle, la Polka Chinata détonnait par sa façon de tournoyer et d’emporter les corps dans la danse… presque penchés (chinata) jusqu’au sol. Sur la scène du théâtre, Save the last dance for me devient alors une performance virtuose autant qu’une plongée dans une culture laissée en suspension. Une belle occasion de sauver cette danse de l’oubli et de rendre plus actuel un patrimoine chorégraphique populaire… mais pas seulement : elle s’accompagne, pour ceux qui le souhaitent, d’un atelier de transmission pour que vive la Polka Chinata au-delà des frontières et du temps.

Calendrier

Le 07/11/2020 19:00
Tremblay-en-France Théâtre Louis Aragon