Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Les Coloniaux Les Coloniaux
Partager cette page » 
 
 
 

Les Coloniaux

Que dire à la France alors ? Qu’elle demande pardon ?
Non, non, sans aller jusqu’à la presque compassion, ça fait revanchard, et puis c’est très mauvais pour la vésicule biliaire, surtout de nos jours.
Oui, que demander, alors, à la France ?
Qu’elle fasse le solde de 132 ans de présence, de préemption absolue sur tout ce qui bougeait en Algérie ? Non, compliqué, trop de chiffres, bandes de requins dans les ministères des deux pays, vas toi vérifier après.
Je crois que ce que j’ai envie de demander à la France, en fait, c’est juste un tout petit peu de mémoire.
Mais de la vraie mémoire active, de celle qui dégrafe les commémorations, au-delà des cymbales et des symboles. Nulle charité, nulle componction, surtout pas de repentance, car, tout compte fait, coin de frigo, des restes de justice feraient très bien l’affaire.
Exactement, une mémoire du coeur, oui, bien étale, à ras de langue, à simple hauteur d’âme.

Aziz Chouaki, Les Coloniaux

 
Masquer la bannière