Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Les Coloniaux Mohand Akli, le quatrième des Pieds Nickelés....
Partager cette page » 
 
 
 

Mohand Akli, le quatrième des Pieds Nickelés.

Le personnage auquel Aziz Chouaki donne parole, dont il fait un conteur de fantaisie, va nous livrer plusieurs versions successives motivant son engagement au front.
Mohand se présente tout d’abord comme le défenseur des valeurs culturelles françaises : Chateaubriand, Jeanne d’Arc… avant d’avouer que c’est essentiellement son admiration pour les Pieds Nickelés qui a dicté sa conduite. C’est donc le frère d’esprit de Ribouldingue, Filochard et Croquignol que nous allons suivre à Verdun.
La joie de l’engagement de Mohand, l’énergie qui le meut, ne font qu’éclairer plus brutalement l’absurdité de sa situation personnelle. Quel sort la République lui réservera-t-elle à l’issue du conflit ? Pour ce corps offert, déplacé, quel avenir ? Aziz Chouaki ne répond pas de façon amère, revancharde, moralisatrice mais avec la force joyeuse de sa langue hybride, une langue d’aujourd’hui, balayant le siècle passé.
La déflagration des mots du poète, les éclats de rire qu’il suscite, l’émotion nourrie de l’histoire, la dépassent. Le franc-arabe d’Aziz nous rend notre mémoire, véritable trait d’union de part et d’autre de la Méditerranée.

Jean-Louis Martinelli

01 octobre 2008

 
Masquer la bannière