Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Nature aime à se cacher Accueil
Partager cette page » 
 
 
 

Le visible est l’ensemble de tous les récitatifs qui fabriquent l’apparence. Ce sont des réseaux, des enchevêtrements, des systèmes de marelles infinis, des puissances d’écho, de ricochets.
A l’intérieur de ces systèmes qui tous ensemble forment une gigantesque et indéfaisable pelote, il y a quantité de trous, de cachettes, de fils non tirés. Chaque animal habite le réseau des apparences à sa façon, c’est-à-dire qu’il s’y cache. Le visible recèle le caché. Vivre en effet, c’est pour chaque animal traverser le visible en s’y cachant.
Extrait Le visible est le caché

Dans cette rencontre avec la danse, duo créé au Théâtre de la Bastille et initié pas les «  Sujets à vif  » du Festival d’Aavignon 2011, Jacques Bonnaffé se saisit d’un manifeste-poème de Jean-Christophe Bailly, édité chez Le Promeneur, édition de la Maison de la Chasse & de la Nature : Le visible est le caché. Forme simple, préparatoire d’un travail plus ample sur Jean-Jacques Rousseau.

© Huma Rosentalski

Hervé Bontemps (Décors)
 
Masquer la bannière