Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Moi, Corinne Dadat Corinne Dadat, une femme de ménage sur...
Partager cette page » 
 
 
 

Franceinfo

Corinne Dadat, une femme de ménage sur les planches du théâtre de la Colline

Par hierry Fiorile publié le 2017-03-28

Une femme de ménage sur une scène, mais pas pour y passer la serpillère : Moi, Corinne Dadat est un spectacle de Mohamed El Khatib, actuellement au théâtre de la Colline à Paris. Avec beaucoup d'humour, le metteur en scène-chorégraphe dirige cette femme de ménage rencontrée à Bourges. Depuis trois ans, ils ne se quittent plus....

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

L'Humanité

La femme de ménage et la Joconde

Par Marie-José Sirach publié le lundi 03 avril 2017

Moi, Corinne Dadat, de et mis en scène par Mohamed El Khatib, confronte le regard du spectateur au quotidien d’une femme de ménage. Édifiant... Corinne Dadat existe. Nous l’avons rencontrée. Sur un plateau de théâtre. 1,68 m pour 70 kg. Un physique « pas facile », dit-elle. Comme Gérard Depardieu, elle a « des problèmes de poids ». À 54 ans, Corinne Dadat est femme de ménage. À Bourges. Dans des entreprises et chez des particuliers. Une vie à récurer, frotter, balayer,... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart-Les dits du théâtre

« Moi, Corinne Dadat », l’art du ballet et le labeur du balai

Par Dashiell Donello publié le samedi 25 mars 2017

Mohamed El Kathib nous dit d’emblée que le nom de Dadat n’est pas une fiction. Corinne Dadat est bien une femme, de 54 ans d’un 1m 68, de 70 kg, avec 4 enfants, qui exerce la profession de femme de ménage, qui fume et qui n’a rien à voir avec le dadaïsme.... Lire l'article (site externe)...
 

France Inter

Quotidiens avec Mohamed El Khatib et Corinne Dadat

Par Laure Adler publié le vendredi 24 mars 2017

C'est l'histoire d'une rencontre et d'une dame qui s'appelle Corinne Dadat, avec son aspirateur, ses produits, et sa blouse à carreaux. Elle n’a plus de rêve, mais un quotidien.... Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

Moi, Corinne Dadat de Mohamed El Khatib

Par hristophe Candoni publié le jeudi 23 mars 2017

Ancien étudiant en sociologie, Mohamed El Khatib, construit un théâtre du réel et dénué de théâtralité au point que ses spectacles se présentent parfois peu aimables et sans attrait. Dans une forme qu’on dirait presque improvisée, il s’adresse au public d’une manière simple, directe, frontale. Ses sujets sont des figures, des histoires appartenant à la vie du quotidien dont il atteste l’authenticité. Documents à l’appui, il se raconte avec un... Lire l'article (site externe)...
 

Radio Grenouille

Un jeu de regard de l’un sur l’autre

Par Emmanuel Moreira publié le vendredi 06 janvier 2017

Mohamed El Kathib donne l’espace du théâtre à Corinne Dada afin qu’elle n’y soit pas représenté mais qu’elle puisse s’y présenter ou décider elle-même de jouer avec sa propre image. La correspondance entre Mohamed El Kathib et Corinne Dada, leur dialogue est ici un jeu de regard de l’un sur l’autre qui nous est donné.... Lire l'article (site externe)...
 

France Culture

Sortir de la nuit avec elle, Corinne Dadat

Par Emilie Chaudet publié le mardi 29 novembre 2016

Où il sera question de bonjours en lettres mortes, de crises inoffensives, du corps de Frida Khalo, d'alpinisme musical et photographique, d'illusion de la démocratie, d'une certaine idée de la fidélité.... Lire l'article (site externe)...
 

Attractions Visuelles

Rêve et humeur

Par Karminhaka publié le lundi 28 novembre 2016

On le sait depuis "Finir en beauté", qui l'a fait connaître, Mohamed El Khatib a l'art d'aborder des sujets avec malice. Car il fallait en avoir pour aborder sur scène l'un des thèmes les plus douloureux qui soient (la mort de sa mère) sans recourir à une quelconque dramatisation larmoyante. Une malice conçue comme un pied de nez souriant à toute dimension tragique.... Lire l'article (site externe)...
 

Club de Mediapart

De la négation du travail d’acteur, études de cas : les taupes, la femme de ménage

Par Jean-Pierre Thibaudat publié le lundi 28 novembre 2016

On peut se passer du travail de l’acteur de bien des façons. La plus honnête consiste à ce qu’il n’y en ait aucun sur scène comme cela arrive parfois. De façon plus perverse, on peut le biffer en le faisant disparaître sous un constant déguisement (« La Nuit des taupes » par Philippe Quesne) ou le nier en exhibant le réel comme un spécimen (« Moi, Corinne Dadat » par Mohamed El Khatib).... Lire l'article (site externe)...
 

dansercanalhistorique

La technicienne de surface ne se laisse pas faire

Par Thomas Hahn publié le vendredi 25 novembre 2016

Toujours aussi caustique, la technicienne de surface ne se laisse pas faire, et surtout pas par les conventions du spectacle. Elle débarque avec ses ustensiles de travail et les produits d’entretien, accompagnée de la jeune danseuse classique Elodie Guézou et du metteur en scène. En bord de plateau, El Khatib met en scène les libertés de Dadat... Lire l'article (site externe)...
 

Hier au théâtre

Corinne Dadat, danseuse-serpillière

Par Virginie Meigne publié le dimanche 20 novembre 2016

Est-il possible de faire du théâtre sans être comédien ? La réponse est oui et Corinne Dadat nous le prouve avec un humour et une sincérité désarmante. Mohamed El Khatib a proposé à cette femme de …... Lire l'article (site externe)...
 

Hier au théâtre

Corinne Dadat, danseuse-serpillière

Par Virginie Meigne publié le dimanche 20 novembre 2016

Est-il possible de faire du théâtre sans être comédien ? La réponse est oui et Corinne Dadat nous le prouve avec un humour et une sincérité désarmante. Mohamed El Khatib a proposé à cette femme de …... Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

Une femme de ménage sur un plateau

Par Christophe Candoni publié le samedi 19 novembre 2016

Artiste associé au Théâtre de la Ville, l’auteur Mohamed Et Khatib montre au Monfort deux spectacles emblématiques de son style d’écriture particulier à la lisière du documentaire s’appuyant sur des événements intimes et personnels.... Lire l'article (site externe)...
 

A Bride abattue

Lui faire jouer son propre rôle ?

Par marie-claire publié le vendredi 11 novembre 2016

Le type d'écriture de Moi, Corinne Dadat en faisait un spectacle qui avait toute sa place dans ce type de manifestation. J'ai eu aussi la chance de pouvoir discuter du propos avec le metteur en scène Mohamed El Khatib. Autant le dire tout de suite je lui ai exprimé beaucoup de réserves. J'ai pu échanger avec lui... Lire l'article (site externe)...
 

froggydelight.com

Moi, Corinne Dadat - Forte femme au fort bagout,

Par Philippe Person publié le dimanche 11 septembre 2016

Bien que Corinne Dadat soit une authentique femme de ménage, "Moi, Corinne Dadat" n'est pas une pièce documentaire sur la vie de Corinne Dadat. Même si ladite Corinne joue son propre rôle, elle est ici insérée dans un dispositif purement théâtral et doit partager la scène avec son metteur en scène, Mohamed El Kathib, et une danseuse-contorsionniste, Elodie Guézou.... Lire l'article (site externe)...
 

froggydelight.com

A l'origine de ce projet : un hasard objectif

Par Philippe Person publié le dimanche 28 août 2016

Bien que Corinne Dadat soit une authentique femme de ménage, "Moi, Corinne Dadat" n'est pas une pièce documentaire sur la vie de Corinne Dadat. Même si ladite Corinne joue son propre rôle, elle est ici insérée dans un dispositif purement théâtral et doit partager la scène avec son metteur en scène, Mohamed El Kathib, et une danseuse-contorsionniste, Elodie Guézou.... Lire l'article (site externe)...
 

ThéâToile

Moi, Corinne Dadat : quand le balai entre dans la danse

Par Sonia Bos-Jucquin publié le dimanche 28 août 2016

De sa rencontre avec Corinne Dadat, une femme de ménage, l’auteur, acteur et metteur en scène Mohamed El Kathib en a extrait une écriture et un théâtre d’un genre nouveau, à la croisée de plusieurs…... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Elle, Corinne Dadat, femme de ménage et de théâtre

Par Rosita Boisseau publié le lundi 26 octobre 2015

C’est une histoire qui dure et semble bien partie pour faire un best-seller. En 2010, le metteur en scène Mohamed El Khatib croise Corinne Dadat, femme de ménage, au lycée Sainte-Marie, à Bourges. Il y donne des ateliers de théâtre ; elle fait les toilettes. Il lui dit bonjour ; elle ne répond jamais. Un matin, il lui demande pourquoi. Depuis, ils discutent, échangent. Sur le fil de cette longue conversation, Mohamed El Khatib... Lire l'article (site externe)...
 

La Terrasse.fr

Comment avez-vous rencontré Corinne Dadat

Par Propos recueillis par Catherine Robert publié le mercredi 17 décembre 2014

Le tandem Douai-Arras continue sa route originale et prospère, en soutenant de manière active la création contemporaine. En janvier, il accueille le jeune auteur et metteur en scène Mohamed El Khatib avec deux pièces documentaires : Moi, Corinne Dadat et Finir en beauté.... Lire l'article (site externe)...
 

mouvement.net

Questions à foison

Par Gérard Mayen publié le jeudi 27 novembre 2014

Cet artiste encore jeune donne à présent à découvrir Corinne Dadat. Soit, sur scène, réellement Corinne Dadat, une dame répondant à ce nom quand elle n'est pas sur scène, soit quasiment tout le temps, puisque, quinquagénaire, elle exerce depuis toujours le métier de femme de ménage. Et c'est la parole de cette personne que le metteur en scène veut donner à entendre, son corps à voir, quitte à évoluer sur le terrain assez glissant, on va le voir,... Lire l'article (site externe)...
 

theatrotheque.com

Corps de balai, corps de ballet.

Par Philippe Delhumeau publié le lundi 17 mars 2014

Corinne Dadat, femme de ménage, 1m68, 70 kg, 4 enfants, un physique pas facile, fume un paquet de cigarettes par jour.... Lire l'article (site externe)...